Grégoire et Fitzpatrick sont partis

Evan Fitzpatrick... (Archives La Tribune)

Agrandir

Evan Fitzpatrick

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le jour J est enfin arrivé pour deux membres du Phoenix de Sherbrooke.

Le gardien Evan Fitzpatrick et le défenseur Thomas Grégoire, premier et deuxième choix respectifs du club sherbrookois lors du dernier encan de la LHJMQ, ont pris la route de Montréal afin de s'envoler ensemble vers l'Ontario aujourd'hui pour participer au Défi mondial des moins de 17 ans qui se déroulera à Sarnia-Lambton du 2 au 8 novembre.

« Je suis vraiment excité! C'est plus qu'un honneur de représenter ton pays dans une compétition internationale et je suis heureux d'y aller. C'est une très belle opportunité et j'entends profiter de l'expérience pour revenir avec une médaille d'or », lance d'emblée Evan Fitzpatrick.

Ayant souffert d'une légère blessure à l'aine après la deuxième période contre les Wildcats de Moncton vendredi dernier, le Néo-Écossais dit ne plus craindre d'être envoyé dans la mêlée.

« Ça m'est passé par la tête (de rater le tournoi), mais ma situation s'est beaucoup améliorée. Je me sens bien et je vais être capable de jouer », assure-t-il.

Même son de cloche chez le Sherbrookois Thomas Grégoire qui a bien hâte de porter l'uniforme du Canada pour une première fois.

« C'est sûr que ça va être une belle expérience. Moi et Evan sommes bien contents d'y participer. Dans un événement de cette envergure-là, tu veux toujours gagner et ce qu'on vise c'est la médaille d'or, mais ça va être de l'expérience personnelle aussi. »

Si le départ de Fitzpatrick fait mal au Phoenix étant donné l'incertitude entourant la santé d'Alex Bureau, l'absence de Thomas Grégoire ne sera certainement pas à négliger. Avec trois passes au compteur et une fiche de plus-six en 17 parties pour lui jusqu'ici, les entraîneurs reconnaissent que leur arrière-recrue abat du sacré bon boulot depuis le début de la saison sur la troisième paire de défenseurs.

« C'est sûr qu'il a un rôle un peu plus effacé parce qu'il joue derrière des gars qui sont établis dans la ligue, mais c'est un jeune qui travaille fort et on lui donne pas mal de glace pour un 16 ans. On est contents, parce que défensivement il est correct et offensivement on l'amène sur la deuxième unité en avantage numérique; il n'y en a pas beaucoup de son âge qui ont autant de glace que lui dans la ligue », fait remarquer l'entraîneur-chef Judes Vallée.

« On y va progressivement dans son cas, mais on est très satisfaits, explique l'entraîneur-adjoint Benoît Desrosiers. C'est un gars qui a un bon sens du jeu et beaucoup de talent, il lui reste seulement à travailler l'aspect physique, ce qui en tant que 16 ans est juste normal. Il a un bel avenir devant lui. »

Et avoir un tel joueur comme cinquième défenseur pousse tout le monde à s'améliorer insiste Vallée.

« C'est un luxe. Plus on a de joueurs de qualité et plus on a de la profondeur, plus ça pousse dans le dos de tout le monde et quand il y en a un qui dort, on peut le remettre à sa place », résume-t-il, non sans une pointe d'humour.

Trois équipes du Canada participeront au tournoi. Grégoire et Fitzpatrick seront dans l'équipe des rouges, tandis qu'un autre joueur affilié au Phoenix, Lucas Thierus, sera dans l'équipe des noirs.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer