Le Phoenix donne une leçon au Titan

C'est une équipe complètement amorphe qui s'est présentée au Palais des sports... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) C'est une équipe complètement amorphe qui s'est présentée au Palais des sports samedi après-midi pour y affronter le Phoenix. Et malheureusement pour le Titan d'Acadie-Bathurst, les Sherbrookois tenaient en plus à rebondir après leur contre-performance de mercredi à Québec. Résultat? Une victoire de 6 à 1 pour l'équipe locale.

Dès le départ, un comité d'accueil formé de Jérémy Roy et David Storto a souhaité la bienvenue au Titan en marquant deux buts en moins de deux minutes de jeu.

Roy a d'abord déjoué la vigilance du gardien Jacob Brennan grâce à un boulet de canon propulsé à partir du haut des cercles de mise en jeu.

 Storto n'a pas tardé à doubler l'avance en profitant d'une passe de Kevin Domingue.

 « En marquant rapidement deux buts, on a adopté un bon tempo et parfois il est difficile de garder cette même intensité pendant 60 minutes de jeu, mais on y est parvenus aujourd'hui », estime David Storto.

 « On réussit à jouer avec beaucoup de confiance en comptant les premiers buts, ajoute Carl Neill. On va prendre le crédit de cette victoire, mais je pense que la longue partie en prolongation du Titan contre Drummonville hier (vendredi) a semblé fatiguer les joueurs. »

 Domination totale

 Les Sherbrookois n'ont pas dérougi en deuxième période, alors que le Titan semblait pour sa part totalement endormi.

 Le cerbère Jacob Brennan s'est montré généreux envers Kevin Domingue en étant incapable de maîtriser le disque après l'avoir effleuré avec le plastron.

 Brennan s'est toutefois bien repris contre Storto, qui a bénéficié d'un tir de pénalité après avoir été accroché lorsqu'il filait seul vers le gardien.

 L'entraîneur Mario Pouliot aurait certainement espéré le réveil de sa troupe à la suite de la bagarre entre l'ancien du Phoenix Jeffrey Truchon-Viel et Mikael Sabourin, durant laquelle plusieurs coups ont été portés de part et d'autre.

Cette escarmouche n'a toutefois pas donné au Titan la motivation souhaitée: le Phoenix a aussitôt ajouté deux buts au tableau indicateur pour ainsi s'offrir un confortable coussin de cinq points.

Jean-François Lavoie n'a eu qu'à rediriger la forte passe de Raphaël Lafontaine derrière Brennan et 20 secondes plus tard, Carl Neill a ajouté l'insulte à l'injure en comptant à l'aide d'un tir du poignet précis.

Andrew Ryan a été le seul à déjouer Evan Fitzpatrick en début de troisième. Immédiatement après, Kevin Domingue a servi toute une tasse de café à Alexandre Lagacé, venu en relève à Brennan, pour compter son deuxième de la partie.

 « On vient une fois par année ici et à mon retour à Sherbrooke, j'aurais préféré un meilleur scénario, souligne le Sherbrookois Jean-François Grégoire, entraîneur adjoint du Titan et père du défenseur du Phoenix, Thomas. Ce soir, ce fut un mauvais match pour tous nos joueurs. On a beaucoup d'éléments à améliorer encore. »

L'équipe de l'heure arrive en ville

Cette sixième victoire en huit rencontres permet aux hommes de Judes Vallée d'occuper le premier rang de la division Ouest à égalité avec Gatineau et le second échelon du classement cumulatif, derrière l'Océanic de Rimouski, qui visitera le Phoenix dimanche à 15 h.

Le Phoenix demeure donc invaincu à domicile depuis le début de la campagne.

« Après les deux premières saisons plus difficiles du Phoenix, on tient à gagner à domicile. C'est notre cabane ici et on doit bien ça aux fans ! » indique David Storto.

Reste à voir si cette séquence se poursuivra dimanche.

« C'est bien de célébrer la victoire, mais demain, le match contre l'Océanic sera notre plus gros défi de la saison, admet l'entraîneur Judes Vallée. Si on joue notre meilleure partie défensivement, on a des chances de battre Rimouski. »

Partager

À lire aussi

  • Grosse commande pour le Phoenix

    Sports

    Grosse commande pour le Phoenix

    Après avoir disputé un fort match dimanche contre l'Océanic de Rimouski, le Phoenix aura de nouveau un important défi devant lui ce soir au Palais... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer