Le Phoenix menotté à Shawinigan

Jack Flinn a connu un match solide, malgré... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Jack Flinn a connu un match solide, malgré la défaite.

Archives La Tribune, René Marquis

Partager

Sur le même thème

Pierre Turgeon
Pierre Turgeon
La Tribune

(Shawingan) Devant l'importance de la rencontre, les Cataractes ont préféré une défensive à outrance à la qualité du spectacle. Et la tactique a porté ses fruits puisque le Phoenix s'est incliné 4-0 vendredi soir devant 3121 spectateurs au Centre Bionest de Shawinigan.

Du même coup, les Cataractes qui n'avaient pas gagné à leurs huit derniers matchs ont pu s'approcher à quatre points du Phoenix et du 17e rang au classement général.

Denis Chalifoux, l'entraîneur shawiniganais, a préféré placer quatre joueurs à sa ligne bleue pour attendre le Phoenix. C'est à se demander ce qu'il fait lorsqu'il lui faut affronter les meilleures attaques du circuit. Mais, peut-on le lui reprocher, lui qui avait commandé deux victoires contre le Phoenix cette fin de semaine. Le second match Phoenix-Cataractes sera présenté samedi, au Palais des sports de Sherbrooke.

La première période ne passera pas à l'histoire, sinon quelques bévues défensives qui ont obligé Jack Flinn à se signaler. Pourtant, le Phoenix avait bien entrepris le match et contrôlé le jeu pendant les huit premières minutes. Par la suite, les Cataractes ont retrouvé leurs jambes pour créer quelques revirements en zone sherbrookoise. Le Thetfordois Loïk Poudrier qui en était à son troisième match seulement cette saison, a inscrit les Cataractes au pointage après l'un de ces revirements.

Et la deuxième n'a pas été plus intéressante. À part quelques rares poussées, les gardiens qui n'ont pas eu à se surpasser très souvent dans cet engagement. En fait, les défenseurs ont probablement bloqué plus de tirs que leur gardien. Du côté du Phoenix, Cole Hawes a raté la meilleure chance et Dominic Tassi est venu une fois à la rescousse de Jack Flinn. Le match s'est finalement joué en troisième lorsque les Cataractes ont inscrit trois buts. Loïk Poudrier a marqué deux fois dans cette victoire tandis que Peter Sakaris et Frédérick Gaudreau inscrivaient les deux autres.

Texte complet dans La Tribune de samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer