Désaffiliation à l'AJLCH: les joueurs devront faire plus

Dominic Tassi... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Dominic Tassi

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partager

Pierre Turgeon
Pierre Turgeon
La Tribune

(SHERBROOKE) À la direction de l'Association des joueurs de la Ligue canadienne de hockey (AJLCH) qui tente actuellement de syndicaliser les joueurs des ligues juniors de l'Ouest, de l'Ontario et du Québec, on doute qu'une simple demande des joueurs du Phoenix pour se retirer des procédures entamées soit suffisante pour rendre officiel leur retrait.

La remarque vient de Glenn Gumbley, le directeur exécutif de l'AJLCH, à qui La Tribune a parlé lundi.

Hier matin, à l'entraînement du Phoenix, certains joueurs s'inquiétaient qu'on n'ait pas encore reçu leur demande de retrait de l'AJLCH. La veille, Glenn Gumbley avait affirmé avoir eu vent de la demande des joueurs sherbrookois, mais qu'il n'avait rien vu d'officiel.

« J'en ai entendu parler sur le réseau Twitter, clarifiait-il lundi, mais je n'ai toujours rien reçu. Si j'avais une telle demande, je le dirais», confiait-il au cours d'une entrevue téléphonique.

Le joueur Dominic Tassi, à qui on avait confié la tâche de rédiger la lettre et de l'envoyer par courriel, affirmait l'avoir fait au milieu de la semaine dernière. « Mais c'est possible que l'envoi n'ait pas fonctionné », reconnaissait-il en affirmant qu'il devait se reprendre dans la journée, lundi.

Textes complets dans La Tribune de mardi.

http://www.latribunesurmonordi.ca/

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer