Qui mettra la main sur Jakob Pelletier?

Jakob Pelletier a été nommé joueur par excellence... (Crédit photo : Michaël Proulx)

Agrandir

Jakob Pelletier a été nommé joueur par excellence des dernières séries du Midget AAA.

Crédit photo : Michaël Proulx

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(SHERBROOKE) CHRONIQUE/ Outre Alexis Lafrenière et Samuel Poulin, Jakob Pelletier est un nom qui alimente les discussions. Plusieurs équipes souhaiteraient le sélectionner au repêchage 2017 de la LHJMQ, dont l'Océanic de Rimouski.

C'est le 3 juin prochain que le circuit Courteau tiendra sa séance de sélection annuelle à Saint John au Nouveau-Brunswick. Répertorié au 3e rang des meilleurs espoirs disponibles par le Centre de soutien au recrutement (CSR), Pelletier a fait écarquiller les yeux de la planète LHJMQ lors des dernières séries éliminatoires du Midget AAA. Grâce à ses performances électrisantes en séries (29 points en 17 parties), le natif de Québec a conduit le Blizzard du Séminaire Saint-François au championnat du Midget AAA puis jusqu'à la finale de la Coupe Telus. Longtemps placé derrière Xavier Parent (Phénix du Collège Esther-Blondin) et Alex Newhook (Express de York Simcoe), Pelletier se positionne maintenant avantageusement devant ceux-ci. Tellement qu'une panoplie d'équipes font la queue pour le repêcher.

Parmi celles-ci, les Wildcats de Moncton, détenteurs du troisième choix, sont certainement dans la meilleure posture pour y parvenir. Cependant, il y a une possibilité de voir les Wildcats échanger ce choix. Plusieurs équipes adorent Pelletier et certaines d'elles ont les dents longues pour mettre la main sur Pelletier. L'Océanic de Rimouski, le Drakkar de Baie-Comeau et les Remparts de Québec ont, à un moment ou à un autre, manifesté de l'intérêt pour le choix des Wildcats. Pour leur part, les Mooseheads de Halifax et les Foreurs de Val-d'Or, détenteurs du quatrième et du cinquième choix respectivement, espèrent par miracle voir Pelletier glisser jusqu'à eux.

Du lot, Rimouski serait l'équipe la plus agressive dans ce dossier. Leur directeur général Serge Beausoleil, ancien du Blizzard, adorerait miser sur un joueur aussi talentueux que Pelletier pour le jumeler à l'exceptionnel hockeyeur qu'est Alexis Lafrenière, prétendu premier de classe de la séance de sélection 2017. Rimouski, qui parlera au premier rang, détient le 10e et le 12e choix du premier tour. Beausoleil a les outils pour convaincre le directeur général de Moncton Roger Shannon de conclure un pacte. En réalisant cette transaction, Shannon pourrait repêcher Jaxon Bellamy, un défenseur format géant natif du Nouveau-Brunswick. Ce dernier devrait trouver preneur vers la moitié de la première ronde et Shannon tient mordicus à mettre la main sur Bellamy.

Du côté de Baie-Comeau, le toujours très créatif Steve Ahern aimerait également compter sur les services de Jakob Pelletier tout en faisant un pied de nez à un rival de division aussi menaçant que Rimouski. Baie-Comeau possède le 6e et le 9e choix. Avec ces éléments, Baie-Comeau pourrait s'avancer si la chance se présente.

Pelletier est un véritable joueur des grandes occasions. Pour preuve, c'est lui qui a inscrit le but vainqueur en prolongation lors du match qui a sacré le Blizzard grand champion du Midget AAA. De plus, le natif de Québec présente une attitude irréprochable et un talent offensif avéré (57 points en 40 rencontres en saison régulière). Certains pourraient émettre des doutes sur sa frêle stature (5'8'' et 148 lb), mais sa hargne et son désir de vaincre ont confondu tous les sceptiques jusqu'ici.

Reste maintenant à voir qui aura la chance de mettre la main sur cette machine à gagner.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer