Les Olympiques ont la mémoire longue

Julien Pelletier, Nicolas Poulin, Hugo Roy et Thomas... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Julien Pelletier, Nicolas Poulin, Hugo Roy et Thomas Grégoire forment le nouveau quatuor de leaders du Phoenix.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Après avoir subi la défaite à trois reprises contre le Phoenix, les Olympiques de Gatineau attendront de pied ferme les Sherbrookois mercredi soir au Centre Robert-Guertin.

La troupe de Stéphane Julien entreprend un voyage de plus de quatre jours et affrontera un adversaire qui n'a toujours pas goûté à la victoire contre elle.

Après un revers de 6 à 2 au début de décembre, les Olympiques ont baissé pavillon par la marque de 5 à 4 le 17 décembre pour ensuite perdre au compte de 5 à 1 à Sherbrooke il y a deux semaines.

« Ils se rappelleront probablement de notre dernière partie à Gatineau, clame le nouveau capitaine Hugo Roy. On était revenus de l'arrière pour gagner 5-4 et ils n'ont pas du tout apprécié. On s'attend à une partie intense. »

« Étant donné que notre équipe a connu du succès contre les Olympiques, il faudra arriver prêts parce qu'ils ont probablement la mémoire longue et ils n'auront pas oublié nos derniers matchs! » confirme Thomas Grégoire.

Rien pour aider leur cause, les Olympiques traversent une séquence plus difficile.

« Depuis un petit bout, les Olympiques ne connaissent pas beaucoup de succès et ils voudront se racheter, estime l'entraîneur Stéphane Julien. De notre côté, je ne suis pas super satisfait de nos dernières performances. Il faudra être les premiers sur la rondelle comme à Rimouski la semaine dernière et utiliser notre vitesse tout en profitant de la qualité de notre relance offensive. »

Par la suite, les Oiseaux s'envoleront vers Rouyn-Noranda afin d'affronter les Huskies vendredi soir et termineront leur voyage samedi contre les Foreurs de Val-d'Or.

« Le premier match d'un long voyage est toujours important. Ce voyage ne sera pas facile et ce sera un bon test pour nous », considère Julien.

« On pourra mieux évaluer notre défensive avec l'ajout de Cody Donaghey, rappelle Grégoire. Il ne nous manque que Nicolas Poulin, mais sinon, on comptera sur notre alignement présenté lors des prochaines séries. »

Et ce voyage arrive au bon moment d'après le capitaine.

« Notre groupe est nouveau avec les dernières acquisitions. Il s'agit donc de l'occasion parfaite pour resserrer les liens. Les voyages comme celui-là sont parfaits pour ça. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer