Du galon pour les jeunes Cantonniers

Max-Antoine Melançon, un jeune et costaud attaquant de... (Spectre média, Maxime Picard)

Agrandir

Max-Antoine Melançon, un jeune et costaud attaquant de 15 ans, verra plus d'action chez les Cantonniers de Magog avec les départs d'Alexandre Couture et Olivier Mathieu. En voilà un qui aura certainement la chance de montrer son savoir-faire à compter de ce soir alors que les Cantonniers accueilleront les Estacades de Trois-Rivières.

Spectre média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) L'action reprend vendredi soir dans la Ligue midget AAA du Québec après une pause de presque trois semaines. Cinq parties sont à l'affiche et à Magog, les Cantonniers seront les hôtes des Estacades de Trois-Rivières, les champions du Challenge CCM disputé le mois dernier à Gatineau.

Il s'agira évidemment de la première rencontre des Magogois depuis les départs officiels des vétérans Alexandre Couture et Olivier Mathieu pour la LHJMQ. Toujours sur la liste des blessés, les défenseurs Justin Bergeron, deuxième meilleur pointeur de l'équipe, et Zackiel Couture regarderont aussi la partie du haut des gradins. Il y a également Zachary Cadorette et Gabriel Fontaine qui étaient des cas incertains. À l'entraînement cette semaine, il y avait pratiquement autant de joueurs affiliés que de joueurs réguliers sur la glace.

Quelques joueurs affiliés viendront donc en renfort ce soir et les prochains jours nous indiqueront si l'état-major des Cantonniers pourra convaincre un ou deux joueurs de compléter la saison à Magog pour remplacer Alexandre Couture et Olivier Mathieu.

Max-Antoine Melançon

Avec tous ces départs, blessés et cas douteux, force est d'admettre que les Cantonniers n'amorcent pas l'année 2017 dans des dispositions idéales.

« C'est à partir de maintenant que nous devrons prouver que nous ne sommes pas une équipe de quelques joueurs. Tous devront rehausser leur jeu d'un cran », a noté l'entraîneur-chef Félix Potvin.

La recrue de 15 ans Max-Antoine Melançon pourrait être l'un de ceux qui feront oublier Couture et Mathieu sans nécessairement être aussi productifs. Du haut de ses six pieds un pouce, Melançon représente une valeur sûre pour l'avenir. Les derniers développements chez les Cantonniers feront en sorte qu'on lui confiera de plus grandes responsabilités plus tôt que prévu.

« Ce n'est pas seulement un joueur qui fera la différence. Tous les gars en uniforme devront en faire plus, moi le premier. Pas seulement en marquant des buts, mais en étant responsable défensivement parlant », déclare Melançon.

Ce dernier assure que le moral est bon dans le vestiaire de l'équipe.

« On voyait ça venir et nous n'avons pas été surpris d'apprendre qu'Alexandre et Olivier quittaient pour le junior majeur. Tout le monde aurait souhaité poursuivre avec le même alignement qui nous a permis de connaître du succès depuis le mois de septembre. On tourne la page et il faudra tout simplement travailler plus fort et éviter de commettre les mêmes erreurs que lors de notre dernier match en 2016 contre Amos. Si on essaie de tout faire seul, on va frapper un mur. Nous devons nous serrer les coudes et jouer en équipe plus que jamais », fait valoir le hockeyeur de Drummondville.

Du deux pour un à l'aréna de Magog

On aura droit à du deux pour un vendredi à l'aréna de Magog. Ainsi, avant de voir les Estacades de Trois-Rivières et les Cantonniers de Magog sauter dans la mêlée sur le coup de 19 heures dans un match de la Ligue midget AAA du Québec, les amateurs pourront assister à un duel entre deux des meilleures équipes bantam AAA de la Ligue d'Excellence du Québec (LEQ), soit les Harfangs du Triolet et les Cascades Élites (Drummondville/Bois-Francs).

Cette partie débutera à 16 heures et les amateurs seront admis gratuitement.

Les amateurs pourront donc jeter un premier coup d'oeil sur les joueurs qui risquent de faire le saut avec les Cantonniers la saison prochaine sans passer par le midget espoir. Rappelons que le territoire des Cantonniers couvre les secteurs de Sherbrooke (Orford St-François), Yamaska-Missisquoi qui forment les Harfangs, ainsi que celui de Drummondville. Quant aux hockeyeurs des Bois-Francs, ils sont plutôt dirigés vers Trois-Rivières.

Depuis le début de la saison, les Harfangs montrent un record de 14 victoires, contre une seule défaite et deux verdicts nuls. Les Harfangs sont installés au premier rang de la division Centre. Ils précèdent justement les Cascades dont la fiche est de neuf victoires, cinq défaites et autant de verdicts nuls.

Sur le plan individuel, précisons que ce sont trois porte-couleurs des Harfangs qui dominent le classement des pointeurs de la LEQ au niveau bantam AAA. Patrick Guay détient une forte avance au sommet avec 42 points, soit 17 buts et 25 passes. Ses coéquipiers Charles Beaudoin et Marshall Lessard suivent avec chacun 27 points.

Comme apéro à la confrontation Cantonniers Estacades dans le midget AAA, on pouvait difficilement trouver mieux que ces deux équipes bantam AAA qui sont engagées dans une lutte à finir dans leur ligue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer