Les Cantonniers s'accrochent au 1er rang

Les Riverains du Collège Charles-Lemoyne ont entrepris la... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Les Riverains du Collège Charles-Lemoyne ont entrepris la rencontre sans trop de conviction et les Cantonniers leur ont fait payer en inscrivant deux buts rapides.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le premier rang de la division Tacks était à l'enjeu hier à l'aréna de Magog avec le passage des Riverains du Collège Charles-Lemoyne. Au final, les Cantonniers de Magog ont eu le meilleur en signant une victoire de 4-1.

Un gain qui permet aux Magogois de rester au poste de commande de leur section avec un total de 40 points, deux de plus que la bande à Guillaume Latendresse qui a toutefois deux joutes en main.

Hésitants en début de rencontre, les visiteurs ont ouvert la porte aux Cantonniers qui ont frappé à la vitesse de l'éclair avec deux buts dans les 13 premières minutes de jeu. Sautant sur une rondelle libre, Max-Antoine Melançon n'a donné aucune chance au cerbère Alexandre Taddeo. Quelques minutes plus tard, Taddeo a été pris de vitesse quand Alexandre Couture a tiré sur réception après avoir reçu une passe parfaite de Jacob Graveline sur un jeu de puissance.

À la période médiane, même s'ils ont été limités à trois maigres lancers sur Jacob Delorme, les Riverains ont réussi à faire bouger la lumière rouge et priver le portier magogois d'un quatrième zéro cette saison.

Revigorés par ce filet, les Riverains ont bien essayé de renverser la vapeur au dernier tiers, mais un but du défenseur Justin Bergeron qui a laissé partir un boulet de canon pendant une attaque massive a redonné une priorité de deux buts aux Cantonniers. Le capitaine Jordan Chabot a concrétisé la victoire des siens avec un but dans un filet désert alors que les Cantonniers jouaient à court d'un homme et se défendaient à quatre contre six.

Un premier à la maison

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le vétéran Alexandre Couture, qui a aussi obtenu deux aides, en était à son premier but à domicile en deux ans en saison régulière. Son but dimanche était son sixième de la campagne. « J'en ris, car cela ne m'a jamais dérangé. Je suis surtout content de notre victoire. Nous ne sommes pas les meilleurs amis du monde. La rivalité est grande entre les deux équipes. La motivation ne manquait pas, mais il fallait éviter de vouloir trop en faire et tomber dans l'indiscipline », a expliqué la première étoile de la rencontre.

Il y a aussi eu des héros obscurs. « Il ne faut pas seulement regarder la feuille de pointage », mentionne Félix Potvin qui pensait certainement aux Cadorette, Rainville, Fontaine et autres qui sont souvent dans l'ombre.

Jacob Delorme... (Spectre média, Marie-Lou Béland) - image 2.0

Agrandir

Jacob Delorme

Spectre média, Marie-Lou Béland

Jacob Delorme ne perd plus

Le cerbère Jacob Delorme est maintenant invaincu à ses sept derniers départs. Hier, Delorme a surtout été occupé en troisième période. Il a fallu attendre presque la 10e minute de jeu du premier tiers avant qu'il soit mis à l'épreuve. « Les gars jouaient tellement bien devant moi. Quand les Riverains ont appliqué un peu plus de pression, c'était à mon tour de me lever. Tout le monde se tient et on avance de cette manière », fait valoir Delorme.

Gabriel Fontaine est venu bien près d'inscrire son premier but de la saison à quelques reprises. On sent que ses coéquipiers le veulent autant que Fontaine ce fameux but.

Jordan Chabot est le premier Cantonnier à franchir la barre des 10 buts. Pourtant, on dit de Chabot qu'il est surtout reconnu pour ses qualités défensives. Par ailleurs, les sept buts de Justin Bergeron sont un sommet chez les défenseurs du circuit.

La grande classe de Félix Potvin. Avec une priorité de trois buts et un peu plus d'une minute à jouer, le mentor des Cantonniers a envoyé dans la mêlée pour un jeu de puissance cinq joueurs qui totalisaient sept buts depuis le début de la campagne.

Jacob Graveline ne manquait pas d'énergie même s'il a en était à son troisième match en autant de jours après avoir prêté main forte au Phoenix de Sherbrooke vendredi et samedi.

L'ex-gardien des Cantonniers et cerbère du Phoenix de Sherbrooke, Justin Blanchette, est venu encourager ses anciens coéquipiers. Le gars n'oublie pas que ce sont les Cantonniers qui lui ont donné sa première chance dans le midget AAA après avoir été retranché au camp des Gaulois du Collège Antoine-Girouard.

Même s'ils ont dominé 45-26 dans les lancers, les Magogois ont baissé pavillon 4-1 samedi à St-Bruno contre Antoine-Girouard.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer