«Lourde perte pour le Phoenix»

Nicolas Poulin ratera quatre à huit semaines d'activités... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Nicolas Poulin ratera quatre à huit semaines d'activités à cause du coup de genou reçu samedi lors du match contre les Foreurs de Val-d'Or à Mont-Laurier.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Blessé au genou samedi à la suite d'un coup illégal de David Henley, Nicolas Poulin ratera entre 4 à 8 semaines d'activités, ce qui constitue une « lourde perte » selon l'entraîneur du Phoenix de Sherbrooke, Stéphane Julien.

« La date limite de la période des échanges était fixée à lundi matin 10 h et il est très difficile de remplacer un joueur qui évolue sur les deux premiers trios à quelques heures de la limite, souligne Julien. C'est évidemment une lourde perte, même si on n'a pas de parties préparatoires jusqu'au 9 septembre. La saison ne commence que le 23 septembre et on espère que Nicolas soit près d'un retour au jeu lors du lancement de la saison. Par contre, on affrontera de grosses équipes dès le départ, comme les Huskies de Rouyn-Noranda, les Foreurs de Val-d'Or et les Cataractes de Shawinigan et on aurait aimé pouvoir compter sur un joueur aussi important que lui. »

Le directeur général, Jocelyn Thibault, a effectivement tenté de combler la perte de Poulin par une transaction, mais aucune occasion ne s'est présentée à lui.

« Nicolas est l'un des joueurs les plus en forme de l'équipe donc il devrait récupérer plus rapidement. On espère par contre que son absence ne nuise pas trop à sa forme physique. Chose sûre, il ne sera certainement pas au sommet de son art lorsqu'il reviendra au jeu comparativement à s'il avait participé à tout le camp d'entraînement », ajoute Stéphane Julien.

« C'est malheureux parce que jamais je n'ai été aussi en forme, je m'étais préparé tout l'été pour arriver prêt pour la saison. Une blessure, c'est toujours frustrant, mais c'est encore pire durant un match préparatoire », souligne pour sa part Nicolas Poulin.

Invité par le Canadien au camp de développement, notons que Poulin ne ratera pas le camp des recrues à cause de cette blessure puisqu'il n'a pas été invité par le club montréalais. Après sa première rencontre avec le médecin de la formation, aucun diagnostic n'a été émis. Nicolas Poulin devra rencontrer un orthopédiste mardi ou mercredi afin d'en savoir davantage sur la gravité de sa blessure.

La réplique de Schingh-Gomez appréciée

La vidéo de la séquence sur laquelle on aperçoit le joueur des Foreurs de Val-d'Or servir un coup de genou à l'attaquant du Phoenix a été envoyée à la Ligue de hockey junior majeur du Québec. L'organisation sherbrookoise s'attend à ce que David Henley soit suspendu pour une longue période.

Le défenseur du Phoenix Olivier Schingh-Gomez devrait lui aussi être puni par la LHJMQ dans les prochains jours puisqu'il a quitté son banc afin de s'en prendre à Henley.

« Thomas Grégoire s'apprêtait à rejoindre le banc lorsque Schingh-Gomez a sauté sur la patinoire, note l'entraîneur. Thomas a décidé de demeurer sur la glace, ce qui portait à confusion et on le voit très bien sur la vidéo. Autrefois, Schingh-Gomez aurait reçu une dizaine de matchs de suspension avec les anciens règlements. Aujourd'hui, on s'attend à une suspension d'environ quatre à six parties. »

Stéphane Julien considère toutefois que le geste d'Olivier Schingh-Gomez resserrera les liens entre les joueurs : « Voir un nouveau membre de l'équipe se porter à la défense d'un coéquipier de cette façon, c'est toujours bon pour l'esprit d'équipe. Schingh-Gomez a jeté les gants afin de venger Nicolas Poulin et ce fut un bon combat. Pour ma part, je n'ai pas pu retenir mon joueur puisque tout s'est passé vite et je croyais qu'on procédait à un changement entre Grégoire et Schingh-Gomez. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer