Evan Fitzpatrick est le choix des Blues

Le gardien de but du Phoenix de Sherbrooke... (La Tribune, Sébastien Lajoie)

Agrandir

Le gardien de but du Phoenix de Sherbrooke a été sélectionné au 59e rang par les Blues de Saint-Louis Samedi.

La Tribune, Sébastien Lajoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(BUFFALO) Evan Fitzpatrick a dû attendre plus longtemps que prévu. Mais le fait de se retrouver au sein de l'organisation qui emploie Martin Brodeur lui a rapidement redonné le sourire et fait oublier ce petit contretemps. Le gardien du Phoenix de Sherbrooke a été sélectionné au 59e rang par les Blues de Saint-Louis samedi matin lors du repêchage 2016 de la LNH, à Buffalo.

Fitzpatrick et Brodeur se sont d'ailleurs serré la main longuement lorsque le Terre-neuvien d'origine est allé à la table des Blues.

« C'est vraiment spécial pour moi. C'est dur à décrire, je suis très fier de faire partie d'une aussi prestigieuse organisation que les Blues. Je ne pouvais demander mieux. »

« J'ai eu une bonne entrevue avec eux aux épreuves combinées et je crois que l'échange de Brian Elliot vendredi soir à Calgary a changé les choses pas mal chez les gardiens de l'organisation, ça a ouvert des possibilités. Je me suis dit alors que Saint-Louis devenait une possibilité. Je regardais la table de l'équipe et je me croisais les doigts. »

Jake Allen, l'ancien des Voltigeurs de Drummondville, et Elliott se sont partagé le travail devant le filet des Blues, l'an dernier. Le départ du vétéran Elliott laisse donc toute la place au jeune Allen, âgé de 25 ans. Anders Nilsson, un ancien des Oilers, pourrait être le second d'Allen l'an prochain.

« On veut toujours être repêché plus haut, mais en fin de compte, je voulais une équipe qui me désire et qui va m'apprécier, que ce soit en première ou en septième ronde. »

Classé premier espoir chez les gardiens nord-américains, Fitzpatrick a vu trois autres gardiens être sélectionnés avant lui.

Carter Hart (Philadelphie, 48e), Tyler Parsons (Calgary, 54e) et Filip Gustavsson (Pittsburgh, 55e) ont rapidement trouvé preneur.

Le directeur général Jocelyn Thibault, un ancien gardien de la LNH avec le Colorado, Montréal et Buffalo, entre autres, confirme avoir eu plusieurs discussions avec Martin Brodeur au cours de la dernière saison.

« Toutes les équipes m'ont appelé pour en savoir un peu plus sur Evan. J'avais un feeling positif envers quelques équipes, mais la position de repêchage des Blues, en fin de deuxième ronde et le fait qu'ils semblaient vraiment l'aimer, dans leurs différents commentaires, m'a mis la puce à l'oreille », a poursuivi Thibault, qui fut le premier choix des Nordiques de Québec en 1993 (10e au total).

De son côté, Fitzpatrick entend tout faire pour forcer la main des Blues et ce, le plus rapidement possible.

« C'est vraiment l'un des plus beaux jours de ma vie, je suis très content. J'espère avoir une chance et je veux causer la surprise et leur forçant la main rapidement. Mon but est de devenir pro, je suis dans le gym et sur la glace chaque jour pour poursuivre mon rêve. »

« Ce fut une année un peu folle, j'ai obtenu le poste de partant avec l'équipe U18, et plus la saison avançait et plus je gagnais en confiance. J'aime dire que j'ai un style qui s'apparente à celui de Carey Price, calme, confiant et agressif sur les lancers.

Partager

À lire aussi

  • Martin Brodeur heureux de son coup

    Hockey junior

    Martin Brodeur heureux de son coup

    Martin Brodeur l'avoue d'entrée de jeu : du caoutchouc, il en a vu plus qu'un peu lors de son séjour avec le Laser de Saint-Hyacinthe à l'époque où... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer