Les Voltigeurs vivent l'horreur à Rouyn-Noranda

Les Huskies ont profité de plusieurs occasions à... (Archives Le Droit)

Agrandir

Les Huskies ont profité de plusieurs occasions à 5 contre 3 pour marquer cina fois.

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

Les Voltigeurs de Drummondville savaient qu'ils ne l'auraient pas facile à Rouyn-Noranda, mais ils ne pensaient certainement pas que ce serait à ce point. Ils ont subi une de leurs pires dégelées de l'année, s'inclinant 10-0 face aux Huskies.

Les hommes de Jean-François Grégoire ont offert une bonne opposition lors du premier tiers, mais n'ont pas obtenu le soutien escompté de leur gardien Frédéric Foulem, envoyé dans la mêlée à la place d'Anthony Dumont-Bouchard, blessé. Il a cédé à quatre reprises sur les six premiers tirs.

« Le pointage n'indique pas vraiment l'allure du match, nous sommes sortis avec beaucoup d'intensité. Après la première période, c'était 10-6 les tirs au but en notre faveur et ils menaient 4-0. Nous aurons besoin d'un meilleur rendement de nos gardiens au cours des prochains matchs », estime l'entraîneur sherbrookois.

Frustrés, les Voltigeurs ont fait preuve d'indiscipline au cours du deuxième tiers et les Huskies n'ont pas raté pareille occasion. Ils ont profité de plusieurs occasions à 5 contre 3 pour marquer cinq fois et ajouter l'insulte à l'injure. Les Drummondvillois ont mieux fait en troisième période, mais ils n'ont tout de même pas réussi à percer le mystère Chase Marchand.

Déjà privés de Dumont-Bouchard, les Drummondvillois pourraient bien être privés de Foulem pour la rencontre de ce soir, ce qui ferait en sorte que le troisième gardien, Tristan Bérubé, deviendrait le partant. Malgré tout, Grégoire croit aux chances de ses troupiers de l'emporter.

« Qu'on perde 10-0 ou en deuxième prolongation, le résultat est le même. Nous voulions diviser les honneurs à Rouyn-Noranda et nous pouvons encore le faire », signifie-t-il.

Timo Meier a été le meilleur dans la victoire des Huskies, inscrivant un tour du chapeau en plus d'amasser une mention d'aide. Seulement sept joueurs de la formation abitibienne ont été blanchis de la feuille de pointage.

Les Tigres perdants d'un marathon

On s'attendait à une série serrée entre les Tigres de Victoriaville et les Wildcats de Moncton et on en a eu un bon aperçu, vendredi soir. Will Smith a joué les héros en deuxième période de prolongation afin de permettre aux locaux de l'emporter par la marque de 5-4.

S'il est satisfait de la tenue des siens pendant les 60 premières minutes, Bruce Richardson n'a pas beaucoup de félicitations à faire à ses ouailles pour les périodes de surtemps. Les Wildcats ont bombardé constamment le filet victoriavillois jusqu'à ce qu'ils trouvent une faille après tout près de 100 minutes de jeu.

« Ça a été le festival du revirement. Les gars ont tenté de tout faire seuls, ils ont donné dans la dentelle et essayé de trouver le trou. Je ne dis pas qu'il faut lancer 90 fois pour gagner, mais à un certain moment, il faut lancer et pendre des retours, c'est ce qu'ils ont fait et ça leur a souri », analyse l'entraîneur-chef des Félins.

Les Victoriavillois avaient pourtant réussi à prendre une priorité de 4-2 avec un peu plus de dix minutes à faire à la rencontre. Le meilleur marqueur de la LHJMQ des deux dernières saisons, Connor Garland, a toutefois décidé de prendre les choses en main par la suite, inscrivant deux buts en moins d'une minute. Le gardien des Tigres, Anthony Dumont-Bouchard, a déjà mieux paru. Il a tout de même racheté son erreur par la suite, bloquant un total de 62 tirs.

Les Félins tenteront d'égaliser la série ce soir, alors qu'ils disputeront un deuxième match en moins de 24 heures au domicile des Wildcats. « C'est sûr qu'on est déçu, mais il faut mettre ça de côté, se retrousser les manches et retourner au boulot. C'est ça la beauté des séries. On peut se reprendre immédiatement », conclut Richardson.

Julio Billia mène les Sags à la victoire

Les Saguenéens de Chicoutimi ont inscrit trois buts sans riposte en deuxième période pour surprendre les Screaming Eagles du Cap-Breton 3-1.

Landon Schiller et Taylor Cooper, à deux reprises en moins de cinq minutes, ont trouvé le fond du filet pour les Saguenéens, qui ont conclu la saison régulière au 11e rang.

Michaël Joly a été le seul à faire bouger les cordages du côté des Screaming Eagles, qui se sont butés au gardien Julio Billia. Ce dernier a réalisé 50 arrêts.

Les Screaming Eagles étaient privés des services de leur meilleur marqueur, Pierre-Luc Dubois, qui purgeait le dernier de deux matchs de suspension.

Alexandre Bélanger a bloqué 40 rondelles de l'autre côté.

Povorozniouk sonne la charge

Sam Povorozniouk a réussi un tour du chapeau pour permettre aux Sea Dogs de Saint-Jean de l'emporter 4-1 face au Titan d'Acadie-Bathurst.

Mathieu Joseph a complété la marque pour les Sea Dogs, qui a terminé au sommet de la section maritimes.

Daniil Miromanov a inscrit l'unique but du Titan, qui a obtenu 37 arrêts de son gardien Reilly Pickard.

Marc-Antoine Turcotte a repoussé 25 des 26 tirs dirigés vers lui.

L'Armada vend chèrement sa peau

Nicolas Aubé-Kubel a marqué deux buts pour aider les Foreurs de Val-d'Or à venir à bout de l'Armada de Blainville-Boisbriand 3-2.

Alexis Pépin a complété la marque pour les Foreurs, qui ont amassé le deuxième plus haut total de points cette saison.

William Gignac, contre son ancienne équipe, et Jan Dufek ont permis à l'Armada de demeurer dans le match.

Étienne Montpetit a réussi 20 arrêts dans la victoire tandis que Samuel Montembeault a cédé trois fois sur 28 lancers.

Guindon se dresse devant les Islanders

Louis-Philip Guindon a repoussé 24 lancers pour mener l'Océanic de Rimouski vers un gain de 2-1 face aux Islanders de Charlottetown.

Samuel Laberge, en avantage numérique, et Dylan Montcalm, avec un homme en moins, ont inscrit les buts de l'Océanic, qui a devancé les Islanders par seulement deux points au classement général.

Alexis Vanier a réduit l'écart à un seul but en fin de match, mais les Islanders n'ont pu compléter la remontée.

Mason McDonald a cédé deux fois sur 34 lancers devant la cage des Islanders.

Bellemare blanchit les Remparts

Dans un duel plus serré que prévu, les Olympiques de Gatineau ont réussi à signer une victoire de 1-0 face aux Remparts de Québec.

Vitalii Abramov a trompé la vigilance d'Evgeny Kiselev avec 4:50 à faire au match pour donner l'avance aux siens.

La meilleure recrue du circuit Courteau s'était fait refuser un but plus tôt dans la rencontre en raison d'un hors-jeu, et il s'est repris de belle manière.

Mathieu Bellemare a signé le blanchissage en repoussant 16 tirs alors que son vis-à-vis a réalisé 27 arrêts.

(Avec la Presse Canadienne)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer