Les Cantos échappent le premier match

Les 1325 spectateurs entassés à l'aréna de Magog... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Les 1325 spectateurs entassés à l'aréna de Magog ont été tenus en haleine du début à la fin de la partie alors que l'avance a changé de main à quatre reprises.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Une poussée de deux buts dans les six dernières minutes de jeu de la troisième période a permis aux Lions du Lac St-Louis de se sauver avec une victoire de 4-3 et une priorité de 1-0 dans la série finale quatre de sept de la Ligue midget AAA du Québec les opposant aux Cantonniers de Magog.

Les 1325 spectateurs entassés à l'aréna de Magog ont été tenus en haleine du début à la fin de la partie alors que l'avance a changé de main à quatre reprises. Les locaux ont été les premiers à s'inscrire au tableau indicateur par l'entremise de Tristan Gagnon dans la septième minute de la période médiane. Les Lions ont riposté avec deux buts en moins de 90 secondes, mais cette deuxième période folle n'avait pas encore fini de fournir des émotions fortes aux amateurs alors que Jakob Breault et Antoine Demers, profitant de deux jeux de puissance, ont fait mouche pour redonner les devants 3-2 à Magog. Deux buts enregistrés en 90 secondes.

Au troisième tiers, les Magogois, habitués de jouer avec une priorité d'un but, voguaient vers la victoire alors qu'ils contrôlaient la rondelle et empêchaient les Lions de s'approcher dangereusement de la cage de Justin Blanchette.

Blanchette ébranlé

Jusqu'à ce que le portier des Magogois soit ébranlé à la suite d'une collision avec le capitaine Adam Capannelli. Ce dernier n'a pas été pénalisé et Blanchette a eu besoin de longues minutes pour se rétablir. Les Lions, qui étaient désorganisés depuis le début de la troisième période, ont alors repris vie avec le résultat que l'on connaît.

Jeremie Bucheler a provoqué l'égalité alors qu'il y avait beaucoup de circulation devant Blanchette. Puis, sur le but gagnant des Lions, le gardien des Cantonniers n'a pu rien faire alors que Patrick Gorham a habilement fait dévier un lancer par-dessus l'épaule de Blanchette.

Bailey Morrissette et Jake Digirolamo avaient été les auteurs des deux premiers buts des gagnants.

Début difficile

Les Lions ont été les premiers à imposer leur rythme à la période initiale et seul le brio de Justin Blanchette a empêché les visiteurs de s'inscrire au pointage. «Les Lions ont profité de nos punitions en première période pour s'installer et prendre le contrôle de la partie. Ce ne fut pas notre meilleure performance des séries à cinq contre cinq. Si notre jeu de puissance ne fonctionne pas ce soir, nous ne sommes pas dans le coup. Nous avons des joueurs importants qui devront hausser leur jeu d'un cran samedi. Nous n'avons pas été assez bons dans les petits détails aussi», a analysé Félix Potvin qui déplorait qu'Adam Campannelli n'ait pas été puni sur le jeu controversé contre Justin Blanchette en troisième période.

Des ajustements à prévoir

Meilleur joueur des Cantonniers dans ce premier match, l'attaquant Jakob Breault est convaincu que les siens vont rebondir pour le second match qui sera disputé dès samedi à 19 heures à l'aréna de Magog. « On a commis trop de revirements ce soir. On a du caractère et on va revenir dans la série. C'est seulement 1-0 après tout et nous sommes préparés pour une longue série. La première partie de toutes nos séries jusqu'ici a toujours été notre plus difficile. On va s'ajuster comme nous l'avons toujours fait », a-t-il fait valoir

« On s'attendait à une forte opposition des Cantonniers et ce fut le cas. Leur jeu de puissance a été fort efficace et nous devrons nous améliorer pour essayer de les contrer. La troisième période ne fut pas notre meilleure, mais les gars ont retrouvé leur rythme juste à temps. Il n'y a personne qui paniquait », a confié Jon Goyens, entraîneur des Lions.

En plus de Justin Blanchette, le défenseur Sacha Roy a également été secoué tôt dans la rencontre lorsqu'il a appliqué une mise en échec à un joueur adverse. La nuit de repos ne sera pas de trop dans leur cas.

Les rapides Gabriel Fortier et Adam Campannelli ont donné du fil à retordre à quelques reprises à la défensive magogoise, surtout dans la première moitié de rencontre, mais les deux attaquants ont néanmoins été réduits au silence. Campannelli semblait même perdre patience en troisième période.

Les Lions ont eu le meilleur 31-27 dans les lancers. Les gagnants ont obtenu les sept premiers tirs au but de la partie, signe du bon départ qu'ils ont connu.

Alex D'Orio prend du mieux chez les Cantonniers. Trop tôt cependant pour parler encore d'un retour au jeu.

Partager

À lire aussi

  • Une finale digne de ce nom

    Sports

    Une finale digne de ce nom

    COMMENTAIRE / Les Lions du Lac St-Louis et les Cantonniers de Magog en donnent pour leur argent aux amateurs de hockey qui suivent la finale quatre... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer