Evan Fitzpatrick à l'honneur

Evan Fitzpatrick présente une moyenne de 3,20 buts... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Evan Fitzpatrick présente une moyenne de 3,20 buts alloués et un pourcentage d'efficacité de 0,901 % depuis le début de l'année.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Dès la fin de la période de transactions dans la LHJMQ, début janvier, l'état-major du Phoenix de Sherbrooke a statué que le jeune gardien de 17 ans Evan Fitzpatrick était son homme de confiance jusqu'à la fin de la présente campagne. Et le principal intéressé a répondu présent jusqu'ici.

Le jeune homme originaire de Terre-Neuve vient d'être nommé la première étoile de la dernière semaine d'activités dans la LHJMQ, grâce à ses deux victoires, dont l'une par blanchissage, sa moyenne de buts alloués de 1,29 et son pourcentage d'efficacité de 0,949 %.

Voilà donc une excellente nouvelle pour celui qui est admissible au repêchage de la LNH, en juin prochain à Buffalo, et un honneur qui survient la veille de son départ à destination de Vancouver, où il participera au match des meilleurs espoirs BMO LCH/LNH 2016.

Les deux équipes qui s'affronteront alors seront dirigées par l'ancien défenseur étoile des Bruins de Boston (NHL), Bobby Or, et par l'analyste à la CBC et ancien entraîneur chef des Bruins, Don Cherry.

Disputé jeudi, ce match sera le 21e rendez-vous annuel des 40 meilleurs joueurs de la LCH admissibles pour le Repêchage de la LNH mettant aux prises les talents de la Ligue de l'Ouest, de la Ligue de l'Ontario et de la Ligue de hockey junior majeur du Québec devant des centaines de dépisteurs de la LNH présents.

« Pour moi, c'est un match comme un autre, je tente de ne pas me mettre trop de pression sur les épaules. J'adore jouer au hockey et je le faisais bien avant qu'il y ait toute l'attention médiatique entourant ce genre d'événements ou même le repêchage. Je ne m'en fais pas trop avec ça. Mais c'est sur que ça va être cool de participer à ce match-là et j'ai très hâte, je veux en profiter le plus possible », a-t-il indiqué.

Fitzpatrick a sensiblement amélioré ses statistiques personnelles récemment, lui qui présente désormais une moyenne de 3,20 buts alloués et un pourcentage d'efficacité de 0,901 %. Des statistiques le positionnent dans le milieu du peloton des gardiens de la LHJMQ.

Il est cependant troisième dans la colonne des minutes d'utilisation avec 2290, devancé seulement par le Sherbrookois Alexandre Bélanger, du Cap-Breton (2340) et par Étienne Montpetit, de Val d'Or (2298).

Un gardien très occupé

« Lorsqu'on regarde sa saison jusqu'à présent, on voit que son rendement est en montagnes russes, à l'instar de celui de l'équipe. Mais on oublie souvent qu'il n'a que 17 ans et de tous les gardiens de cet âge, dans les trois ligues juniors au pays, c'est lui qui a disputé le plus de minutes de jeu. C'est tout dire. »

L'entraîneur des gardiens chez le Phoenix, Jean-François Labbé, est bien placé pour comprendre son poulain. Lui-même, à 17 ans, alors qu'il portait les couleurs des Draveurs de Trois-Rivières, a dû se contenter d'un rôle de deuxième violon derrière Alain Morrissette.

Malgré les embûches liées à son âge et le rendement en dents de scie du Phoenix, Labbé estime que le jeune Terre-Neuvien progresse, même s'il a plusieurs dossiers à gérer en même temps.

Sa participation au match des meilleurs espoirs fait partie de la liste.

« Fitz connaît une bonne progression depuis l'an dernier. Outre son rendement sur la glace, il dû s'adapter à plein de choses, comme de gérer la pression de son année d'admissibilité au repêchage de la LNH. Les dépisteurs se font nombreux à nos matchs, Evan est sous la loupe, il connaît la situation. Lui et moi, on a parlé du repêchage une seule fois, et c'était au début de l'année. Tout ce que je lui ai dit, c'est que peu importe comment il allait jouer, il allait être repêché malgré tout. C'est inutile d'ajouter de la pression. »

« On sait qu'il peut livrer la marchandise. Il est vraiment solide, calme et il travaille très fort dans les entraînements. Tout ce qu'il vit présentement, c'est de l'expérience en banque. De notre côté, on va s'assurer de bien gérer ses périodes de repos », a dit Labbé.

« Notre jeu s'améliore depuis quelques semaines, mais les résultats de nos efforts ne sont pas toujours là. Avec de l'optimisme et de la confiance, on peut certainement finir l'année en force. On a un groupe très talentueux, ici », a réitéré Fitzpatrick.

Evan Fitzpatrick sera de retour vendredi avec l'équipe. Le Phoenix affrontera alors les Remparts, à Québec. C'est donc dire que Charles-Antoine Poirier-Turcot effectuera un premier départ avec le Phoenix depuis son arrivée, en compagnie d'Anthony Chapados, en provenance de Rimouski, dans l'échange qui a envoyé le gardien Alexandre Lagacé avec l'Océanic.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer