Sans émotion, les Tigres s'inclinent à Blainville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) C'est sans vie que les Tigres de Victoriaville se sont présentés à Blainville, mardi soir, afin d'y affronter l'Armada. Manquant nettement de conviction dans leur jeu, ils se sont inclinés 3-2.

« Ça a été une partie bizarre. On a manqué d'émotion, on a eu l'air fatigué de notre week-end. On a manqué un peu de jump. On dirait qu'il y a quelques gars qui ont décidé de se donner un soir de congé », a déploré l'entraîneur-chef des Félins, Bruce Richardson.

Les visiteurs ont tout de même connu de bonnes séquences, brisant la glace grâce au 19e filet de Maxime Comtois en première et prenant les devants 2-1 en supériorité numérique grâce à un but marqué par Félix Lauzon en début de période médiane. Ils n'ont toutefois pas été en mesure de tenir le rythme, cédant deux fois lors des 20 dernières minutes de jeu.

« Nous avons connu de bonnes séquences, mais nous n'avons pas été bons défensivement, surtout en troisième. Nous avons perdu plusieurs bagarres à un contre un et ça nous a coûté cher », a analysé l'instructeur.

Les Tigres seront en congé aujourd'hui et reprendront l'entraînement jeudi en vue de leur prochain affrontement face aux Remparts de Québec qui aura lieu vendredi soir.

ANTHONY GINGRAS ÉCHANGÉ

Afin de donner davantage de temps de glace aux plus jeunes, les Félins ont expédié le défenseur de 20 ans Anthony Gingras aux Remparts de Québec en retour d'un choix de sixième ronde au repêchage de 2017. En 29 rencontres cette saison, l'arrière lévisien a marqué une fois et ajouté neuf mentions d'aide pour une dizaine de points.

« Il a bien joué, mais on avait des joueurs plus jeunes capables de faire le travail. On s'est dit qu'il était mieux d'avoir ces gars sur la patinoire plutôt que dans les estrades », a expliqué Richardson.

Cette décision fait en sorte qu'il y a maintenant une case de disponible pour un vétéran de 20 ans dans l'alignement. Le directeur général, Daniel Fréchette, pourrait être tenté de la combler d'ici la fin de la période des transactions prévue pour mercredi midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer