Les Voltigeurs en quête d'attaquants

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les amateurs de transactions majeures devront regarder ailleurs qu'à Drummondville. Dominic Ricard, a indiqué qu'il n'avait pas l'intention de toucher à son noyau de joueurs ni à sa banque de choix de qualité.

S'ils feront certainement saliver les autres formations de la LHJMQ, le directeur général a confirmé que les (Michael) Carcone, (Joey) Ratelle, (Frédéric) Aubé et (Sergei) Boïkov demeureront avec les Voltigeurs, et ce, peu importe l'offre.

« De jeunes joueurs et des choix, nous en avons suffisamment. Aussi, dans notre philosophie, nous croyons que la présence de vétérans aidera les jeunes à se développer. Nous avons liquidé l'an dernier, nous ne le referons pas cette saison, d'autant plus que nos 19 ans seront possiblement tous de retour l'an prochain », statue-t-il.

Les Drummondvillois envisagent donc de compléter des transactions mineures qui leur permettront d'améliorer leur situation, notamment à l'attaque où les jeunes patineurs ont été surutilisés depuis le début de la campagne. La blessure à Joey Ratelle n'aide en rien. Ils seront prêts à offrir des joueurs de profondeur, ainsi que des choix au repêchage tardifs.

À ce sujet, une rumeur envoie l'attaquant américain de 19 ans Charley Graaskamp à Drummondville dès le lancement de la période des transactions, prévu pour samedi. Le joueur des Remparts a amassé 21 points en 23 parties à Québec cette saison.

« C'est sûr que c'est un bon joueur de hockey et qu'il nous intéresse, mais il y en a d'autres », indique Ricard, sans confirmer la rumeur.

Jérémy Bouchardreste chez lui

Par ailleurs, Dominic Ricard s'est dit déçu, mais n'est pas surpris que l'attaquant Jérémy Bouchard passe le reste de la saison à son domicile de Châteauguay.

« Ce n'est pas le premier joueur à prendre cette décision. Les joueurs se retrouvent dans une période de leur développement où ils se remettent en question. On comprend la situation », souligne-t-il.

Ce n'était pas la première fois que le septième choix total de la séance de repêchage 2013 de la LHJMQ remettait son avenir de hockeyeur en question. Il avait aussi réfléchi sur son avenir alors qu'il était avec les Saguenéens de Chicoutimi. Ricard n'avait pas été informé de cette situation, mais n'en tient pas rigueur à son vis-à-vis Yanick Jean.

« Il ne faut pas se leurrer, les joueurs parfaits ne sont pas échangés. À moins qu'ils en soient à leur dernière année. Les joueurs de 17 et 18 ans ne changent pas d'adresse quand ça va bien », affirme le dg.

Le talentueux attaquant avait été acquis des Saguenéens le 5 août dans une transaction envoyant Julien Carignan-Labbé et un choix de deuxième ronde en 2016 à Chicoutimi. En 22 rencontres à Drummondville, Bouchard avait récolté 18 points.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer