Bélanger se dresse devant le Phoenix

Le Sherbrokoois d'origine Alexandre Bélanger a peut-être disputé... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Le Sherbrokoois d'origine Alexandre Bélanger a peut-être disputé sa dernière partie dans la LHJMQ au Palais des sports. Le gardien du Cap-Breton a été excellent dans la victoire de 2 à 1 des Screaming Eagles.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Si Evan Fitzpatrick n'avait rien concédé aux Screaming Eagles dimanche au Cap-Breton, cette fois, c'était au tour d'Alexandre Bélanger de voler le spectacle. Le Sherbrookois d'origine a bloqué 32 lancers dans une victoire de 2-1 des Screaming Eagles.

Le retour au jeu de Daniel Audette n'aura pas été suffisant pour permettre au Phoenix de rejouer le même tour à son adversaire vendredi au Palais des sports.

C'est plutôt la force de frappe des gros canons qui a fait la différence dans cette partie, et ce, même si Evan Fitzpatrick a été brillant devant son filet en arrêtant 29 des 31 tirs dirigés vers lui.

Dès le départ, Evgeny Svechnikov a obtenu plusieurs chances de marquer, mais le Russe a vu Fitzpatrick se dresser chaque fois devant lui.

Il faut croire aussi que Michaël Joly a transporté sa malchance de Sydney à Sherbrooke puisque le nouvel attaquant des Screaming Eagles a une fois de plus touché les poteaux à deux reprises.

Les hommes de Marc-André Dumont ont complètement dominé les Oiseaux au premier tiers et ce qui devait arriver arriva : Svechnikov a fait bouger les cordages en deuxième période pour ainsi inscrire les siens à la marque.

Fitzpatrick a par la suite tout fait pour permettre à son équipe d'être encore dans le coup en multipliant les prouesses. De l'autre côté de la patinoire, Bélanger connaissait lui aussi une bonne soirée de travail.

Alors qu'il restait moins de trois minutes au cadran, Michaël Joly a enfin touché la cible pour doubler l'avance des visiteurs.

Le Phoenix a terminé la rencontre à 6 contre 4 et pendant que les secondes s'écoulaient peu à peu, Guillaume Gauthier a redonné espoir aux Oiseaux, mais ce fut trop peu trop tard.

Les Sherbrookois tenteront de renouer avec la victoire samedi soir à Gatineau et reviendront à Sherbrooke dimanche après-midi pour y affronter les Saguenéens de Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer