Le Phoenix s'essouffle à Rouyn-Noranda

Evan Fitzpatrick a repoussé 27 des 32 tirs... (La Tribune, Jérôme Gaudreau)

Agrandir

Evan Fitzpatrick a repoussé 27 des 32 tirs des Huskies, accordant cinq buts. Il a cédé sa place à Alexandre Lagacé pour les dix dernières minutes de la rencontre.

La Tribune, Jérôme Gaudreau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Rouyn-Noranda) Une avance de trois buts a été gâchée par le Phoenix de Sherbrooke et les puissants Huskies, premiers au classement général, ont complété une remontée en marquant six fois sans réplique dans un gain de 6 à 3 à Rouyn-Noranda.

Le Phoenix sentait l'urgence de gagner mercredi contre les Huskies et c'est avec le couteau entre les dents qu'il a entamé sa troisième partie en quatre jours.

Alexis Vanier a donné le ton au match avec un tir foudroyant dans la lucarne lors d'un avantage numérique.

Moins de 20 secondes plus tard, alors que le Phoenix profitait encore de l'avantage d'un homme, Julien Pelletier a une fois de plus utilisé son arme préférée pour battre Samuel Harvey à la suite d'un tir du poignet parfait.

Les unités spéciales des Sherbrookois ont frappé pour une troisième fois en première période lorsque Vincent Deslauriers a fait dévier un tir de Guillaume Gauthier.

La débandade

Ce n'était qu'une question de temps avant que la Meute ne déploie son attaque en comptant six buts consécutifs.

Après une sévère bagarre remportée par Jack Kilgour contre Zachary Lauzon, Julien Nantel a d'abord profité d'une cage laissée déserte par Fitzpatrick pour inscrire les siens au tableau en fin de première période.

Le Phoenix a connu tout un relâchement au second vingt. Jérémy Lauzon a déjoué Fitzpatrick de la ligne bleue alors que le gardien avait la vue totalement voilée.

Julien Nantel a empoché son second but de la soirée en battant le cerbère sherbrookois à l'aide d'un tir au-dessus de la mitaine pour ainsi niveler la marque.

Dès les premières secondes du dernier tiers, les Huskies ont poursuivi leur remontée grâce à Martin Dzierkals, qui a donné l'avance à son club : 4-3.

Le cauchemar du Phoenix s'est prolongé par la suite. Complètement débordé dans sa zone, Sherbrooke a accordé un cinquième but. Cette fois, Philippe Myers a effectué tout un laser dans le haut du Phoenix, ce qui a mis fin à la soirée de travail d'Evan Fitzpatrick. Ce dernier a été battu cinq fois en 27 tirs.

La frustration se faisait alors sentir chez le Phoenix. Thomas Grégoire a livré un combat à Bruno-Carl Denis. Une bataille qui n'a pas fait de vainqueur.

Les Huskies ont marqué un dernier but dans une cage béante en fin de match.

Il s'agit d'un troisième revers de suite pour les Oiseaux, qui reviendront dans leur nid vendredi pour y affronter le Titan d'Acadie-Bathurst.

Partager

À lire aussi

  • Le Phoenix déclassé par les Foreurs

    Hockey junior

    Le Phoenix déclassé par les Foreurs

    Le Phoenix souhaitait faire oublier sa défaite crève-coeur de dimanche contre Québec et les Sherbrookois ont échoué leur mission hier face aux... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer