Le Phoenix déclassé par les Foreurs

Les Foreurs de Val-d'Or saluent la foule après... (Photo La Tribune, Jérôme Gaudreau)

Agrandir

Les Foreurs de Val-d'Or saluent la foule après leur victoire au compte de 5-2 sur le Phoenix de Sherbrooke.

Photo La Tribune, Jérôme Gaudreau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Val-d'Or) Le Phoenix souhaitait faire oublier sa défaite crève-coeur de dimanche contre Québec et les Sherbrookois ont échoué leur mission hier face aux Foreurs de Val-d'Or. Incapable de tirer au filet, le Phoenix a plié l'échine par la marque de 5 à 2, incluant deux buts dans un filet désert.

Les troupiers de Judes Vallée ont été les premiers à s'inscrire à la marque lors d'un avantage numérique : à la septième minute de jeu, Julien Pelletier a utilisé son arme fatale pour déjouer Étienne Montpetit grâce à un puissant tir du poignet.

L'indiscipline du Phoenix a ensuite été coûteuse. En avantage numérique, Jan Mandat a vu le filet se libérer complètement devant lui et le Tchèque ne pouvait rater une telle occasion lorsque la rondelle a ricoché à plusieurs reprises devant Fitzpatrick.

La troupe de Judes Vallée a rarement été menaçante devant la cage des Foreurs. Après une période, elle n'avait obtenu que 5 tirs contre 16 pour Val-d'Or.

La situation ne s'est guère améliorée par la suite. Le Phoenix n'a pu trouver le moyen de lancer au filet. Une lacune jusqu'à présent cette saison.

Les Foreurs en ont donc profité dès le départ. En tirant faiblement entre les jambières de Fitzpatrick, Nicolas Aubé-Kubel a donné les devants 2-1 à son équipe.

Les tirs après deux périodes? Les locaux 25 contre 13 pour les visiteurs.

Au dernier tiers, on aurait pu croire que le Phoenix allait revenir dans le match lorsque Julien Pelletier a marqué son deuxième du match, mais huit secondes plus tard, les Foreurs ont repris le contrôle après un but de Mathieu Nadeau sur une montée à deux contre un.

Les Sherbrookois ont obtenu un avantage numérique lors des deux dernières minutes de la partie. Judes Vallée a immédiatement retiré son gardien et appelé un temps d'arrêt.

Shawn Ouellette St-Amant a par contre pris possession de la rondelle dans sa zone lors de la reprise du jeu pour finalement s'amener seul devant une cage béante.

Jan Mandat a ajouté l'insulte à l'injure avec un cinquième but alors que Fitzpatrick se trouvait encore au banc des siens.

Les Foreurs ont tiré à 16 reprises en troisième période pour un total de 41 tirs. Sherbrooke a terminé la rencontre avec seulement 22 lancers. Les Huskies de Rouyn-Noranda accueilleront le Phoenix mercredi.

Partager

À lire aussi

  • Le Phoenix veut rebondir en Abitibi

    Sports

    Le Phoenix veut rebondir en Abitibi

    Au lendemain d'une défaite « frustrante » contre Québec, le Phoenix a pris le chemin de l'Abitibi hier pour y affronter ce soir les Foreurs de... »

  • Le Phoenix s'essouffle à Rouyn-Noranda

    Hockey junior

    Le Phoenix s'essouffle à Rouyn-Noranda

    Une avance de trois buts a été gâchée par le Phoenix de Sherbrooke et les puissants Huskies, premiers au classement général, ont complété une... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer