Un joueur à surveiller : Timo Meier

Timo Meier...

Agrandir

Timo Meier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les Mooseheads d'Halifax sont en ville. Et qui dit Mooseheads dit aussi Timo Meier, le neuvième choix de première ronde lors de la dernière séance de sélection de la LNH.

Meier effectuera un retour au jeu dans la LHJMQ ce soir contre le Phoenix de Sherbrooke. Faut-il vraiment préciser que les hommes de Judes Vallée tenteront de le contenir?

« Timo Meier apportera certainement de l'énergie à son équipe, estime le pilote du Phoenix, Judes Vallée. Parfois, le retour d'un seul joueur peut faire une bonne différence chez une équipe. Je tenterai évidemment d'opposer mes meilleurs joueurs au meilleur trio des Mooseheads. »

C'est donc dire que Jérémy Roy risque de rencontrer Meier sur son chemin à plusieurs reprises. Le hasard fait en sorte que les deux se connaissent bien. Roy a pris part à son premier camp professionnel avec les Sharks récemment en compagnie du joueur étoile d'Halifax.

« Il faudra faire en sorte de lui rendre la vie difficile à son retour dans le junior majeur, enchaîne Judes Vallée. On sait que les Mooseheads possèdent une bonne première ligne. Pour le reste, c'est difficile à dire. Je me concentre principalement sur mon équipe et tout ce que je souhaite, c'est de voir les gars sortir très fort demain soir. »

Notons que la saison dernière, Meier a fait la pluie et le beau temps dans la LHJMQ en compagnie d'un certain Nikolaj Ehlers, toujours présent au camp des Jets de Winnipeg. Meier avait terminé la campagne avec 90 points en 61 parties.

Une pression sur les défenseurs

La clef de la réussite du Phoenixlors de la dernière fin de semaine se résume à la pression appliquée sur la défensive adverse. Les Sherbrookois miseront sur la même stratégie ce soir.

« Cette façon de jouer a été payante contre l'Armada et les Olympiques. Nos unités en désavantage numérique ont aussi été impeccables, comme notre jeu en avantage numérique. Nos unités spéciales devront donc jouer un rôle important », considère Vallée.

Une promotion pour Nicolas Poulin

Avec la belle sortie de Nicolas Poulin à Gatineau, le joueur de 18 ans a obtenu une promotion. Après avoir évolué sur le troisième trio en début de saison, il a été appelé à remplacer Julien Pelletier sur la première ligne dimanche dernier.

Malgré le retour de Pelletier dans l'alignement, Poulin ne retournera pas sur la troisième vague offensive. Il prendra la place de Kay Schweri encore absent en raison d'une blessure au bras.

Logan Johnston appuiera le travail des membres du troisième ou quatrième trio. Chase Harwell reviendra aussi au jeu.

« Nicolas Poulin a bien répondu à l'appel et il commencera la partie avec Vincent Deslauriers et Guillaume Gauthier », confirme Judes Vallée.

Un record pour Vallée

L'entraîneur-chef du Phoenix établira un record ce soir en se retrouvant derrière le banc d'une équipe d'expansion pour la 211e fois consécutive, puisqu'il est à la barre de l'équipe sherbrookoise depuis le jour 1 de l'organisation.

Vallée éclipsera ainsi la marque de Réal Paiement, qui a dirigé les Fog Devils de St-John's de 2005 à 2008 lors des 210 premières parties de la franchise dans la LHJMQ. Clément Jodoin ne se trouve pas très loin dans la liste : lors des trois premières saisons des Mooseheads, il avait été l'entraîneur lors des 208 premiers matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer