Jason Imbeault en période d'adaptation

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Jason Imbeault a fait écarquiller bien des yeux durant le camp d'entraînement du Phoenix de Sherbrooke. Assez pour gagner sa place au sein de l'alignement. Après six parties, la recrue demeure cependant à la recherche de ses premiers points. Une simple question de temps selon lui.

« J'adore mon expérience jusqu'à maintenant, confie le joueur de 16 ans. Mes deux premières parties ont été plus difficiles, mais je m'adapte au rythme peu à peu. Les jeux se font plus rapidement. La pression arrive plus vite que dans le midget AAA. Le temps de réaction est également plus court. Je trouve par contre que j'ai été meilleur dernièrement. »

«Mon tour viendra»

Le jeune attaquant représente un beau projet pour l'organisation sherbrookoise. Le choix de deuxième ronde ne doit pas brûler d'étapes. Voilà pourquoi son temps de jeu demeure plus restreint.

« Mon tour viendra un jour. Ça ne m'inquiète pas du tout. Je n'ai que 16 ans et je dois profiter de l'encadrement offert par l'organisation pour m'améliorer. Les plus vieux m'encouragent et me disent de ne pas lâcher. Je pense que ça se déroule quand même bien et je suis persuadé que je peux faire encore mieux. »

Pour l'instant, Imbeault évolue sur le quatrième trio.

« On possède une bonne équipe, donc je ne m'attendais pas nécessairement à obtenir un rôle très important dès le départ, souligne-t-il. J'en profite pour apprendre en regardant mes coéquipiers. Je dois faire en sorte d'obtenir plus de temps de jeu et je comble des besoins bien précis en début de saison. Je tente d'être efficace défensivement, de gagner mes batailles à un contre un et d'amener la rondelle au filet. Avec le temps, les points vont venir. Mais ce n'est pas ma priorité à l'heure actuelle. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer