Voltigeurs: pas question de s'attarder au classement

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guillaume Lepage
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Bien malin celui qui aurait pu prédire que les Voltigeurs de Drummondville se retrouveraient parmi les meilleures formations du circuit Courteau au terme de la troisième semaine d'activités dans la LHJMQ.

C'est pourtant ce que la jeune et fougueuse troupe de Martin Raymond a réussi à accomplir. Elle montre une fiche de cinq victoires et un seul revers et se retrouve à égalité au deuxième rang du classement général avec trois autres équipes. Il s'agit jusqu'ici d'un contraste marqué avec la saison dernière, alors que l'équipe n'avait pas réussi à obtenir une place en séries avec un rendement de 26-38-4.

« On ne s'arrête pas trop à ça, a reconnu Raymond. L'important, au début de l'année, c'était de jouer de la bonne manière, de faire les bonnes choses, de bien s'entraîner et de cheminer au niveau de notre jeu collectif avec quand même beaucoup de jeunes joueurs. »

Les bonnes choses, les Voltigeurs les ont faites. Menée par le flair offensif de Michael Carcone, Joey Ratelle et Alex Barré-Boulet, la formation drummondvilloise a signé quatre victoires de suite après avoir perdu son deuxième match de la saison face aux Foreurs de Val-d'Or.

Dans le plaisir

Des changements majeurs apportés à leur système de jeu défensif et le brio du gardien de 20 ans Nicolas Lachance, acquis des Olympiques de Gatineau au cours de la saison morte, ont aussi permis aux Voltigeurs de se hisser dans les hauteurs du classement.

« On est encore en processus d'apprentissage, mais on a été capables de cheminer, a remarqué l'entraîneur qui en est à sa troisième saison à la barre de l'équipe. La différence, c'est que nos joueurs exécutent les jeux avec la rondelle. On est dédiés à notre jeu défensif, mais disons qu'on a aussi beaucoup de plaisir à jouer en attaque.

« On paie le prix, on se sacrifie pour l'équipe. C'est vraiment un groupe qui a beaucoup de plaisir en ce moment. »

Certains diront que les Voltigeurs n'ont pas encore affronté les puissances du circuit - ils ont signé deux victoires contre les Saguenéens de Chicoutimi (0-5-1) et une autre contre le Drakkar de Baie-Comeau (1-5-0) -, mais ils auront la chance de prouver leur valeur au cours d'une séquence exigeante : les ouailles de Raymond disputeront trois matchs en quatre soirs à compter de jeudi. Ils rendront d'abord visite aux Foreurs avant de se rendre à Rouyn-Noranda le lendemain. Ils accueilleront finalement les Mooseheads d'Halifax, dimanche.

« On a hâte de jouer contre ces équipes-là, a indiqué Raymond. Une séquence comme celle-là, c'est exigeant avec un jeune groupe, ça demande beaucoup d'énergie. Les joueurs ont fait des ajustements par rapport à leur routine. C'est une belle occasion de voir où est rendue notre progression. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer