Les Tigres malmenés d'entrée de jeu

Le jeune Mathieu Nadeau, maintenant avec les Foreurs... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le jeune Mathieu Nadeau, maintenant avec les Foreurs de Val-d'Or, est venu hanter son ancienne équipe avec trois points.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Les Tigres de Victoriaville ont connu toutes sortes de difficultés en défensive la saison dernière et les problèmes semblent se poursuivre. Ils ont laissé leur gardien Olivier Tremblay à lui-même à plusieurs reprises et se sont inclinés 7-3 face aux Foreurs de Val-d'Or.

«Il y a des gars qui ont oublié que la saison commençait ce soir, je crois. Il y a des joueurs qui étaient avec nous l'an dernier et qui ont joué de très mauvais matchs. On ne sera pas trop patients avec eux, il y en a qui devront se réveiller rapidement», a lancé l'entraîneur-chef, Bruce Richardson, insatisfait.

Les Félins avaient pourtant bien entamé la rencontre, offrant une bonne première période à leurs 2600 spectateurs et se permettant même d'inscrire le premier but. Ils ont toutefois connu des ratés dès le début du deuxième tiers, cédant à 18 secondes de la mise au jeu initiale. Ils ne devaient plus reprendre les devants.

«Je n'ai pas assez de doigts et d'orteils pour compter le nombre de revirements que nous avons donné dans notre zone. Nos défenseurs ont été affreux avec la rondelle, ils ont pris de mauvaises décisions. Avoir été notre gardien, ça fait longtemps que j'aurais pété ma coche. Il a été laissé à lui-même», a ajouté l'instructeur.

Seul point positif, les locaux ont inscrit tous leurs buts sur l'attaque à cinq, faisant mouche trois fois en quatre occasions. Ils ont également excellé en désavantage numérique, ne cédant rien à l'adversaire.

Malgré la victoire, l'entraîneur des Foreurs, le Sherbrookois Mario Durocher n'était pas pleinement satisfait de la tenue des siens. Il a louangé le travail du jeune Mathieu Nadeau, un ancien Tigre, qui a inscrit ses deux premiers buts en carrière en plus d'amasser une passe. La tenue des unités spéciales ne lui a toutefois pas plu.

«Nous avons encore beaucoup de travail à faire, a-t-il résumé. Nous n'avons pas marqué sur l'attaque à cinq même si nous avons eu un 5 contre 3 et nous ne pouvons pas nous permettre de donner trois buts en désavantage numérique. Il y a beaucoup de points à améliorer».

Barré-Boulet et Carcone assomment le Drakkar

Les Voltigeurs de Drummondville ont connu un bon camp d'entraînement et ils ont transporté le momentum avec eux jusqu'en saison régulière. Portés par les performances offensives étincelantes d'Alex Barré-Boulet et de Michael Carcone, qui ont combiné leurs efforts pour huit points, ils ont coulé le Drakkar par la marque de 6-3.

Les hommes de Martin Raymond n'ont pas marqué le premier but lors du calendrier préparatoire et ils ne l'ont pas fait encore hier, cédant à 2:40 alors qu'ils étaient pourtant en supériorité numérique. Qu'à cela ne tienne, ils sont revenus avec quatre buts sans riposte avant la fin de l'engagement. Les Voltigeurs ont notamment fait mouche trois fois avec un homme en plus et ils ont été fort efficaces à court d'un homme, ne permettant qu'un seul filet en six occasions.

Philippe Pelletier-Leblanc et Justin Doucet ont aussi marqué pour les Drummondvillois.

Tant les Tigres que les Voltigeurs seront de retour sur la glace, ce soir, alors qu'ils s'échangeront tout simplement d'adversaires. Les Victoriavillois espèrent profiter de cette occasion pour rebondir.

«La bonne nouvelle c'est que nous ne sommes pas comme au football, nous avons l'occasion de nous reprendre immédiatement et de conclure le week-end avec une fiche de ,500», a conclu Bruce Richardson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer