Les Tigres balayés

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(VICTORIAVILLE) Pour une troisième fois en quatre matchs, les Tigres de Victoriaville se sont bien battus, mais n'ont pas été en mesure de soutirer la victoire à l'Océanic de Rimouski. Mercredi soir, ils se sont inclinés 4-2 et ont été éliminés en quatre parties.

« Je n'aurais pas pu demander plus de mes gars, ils ont montré une belle fierté. Je n'ai pas eu besoin de les convaincre, ils sont venus ici pour jouer au hockey. Je suis vraiment fier de ce groupe de joueur là », a confié l'entraîneur-chef Bruce Richardson après la rencontre.

Pour la première fois en quatre duels, les Victoriaville ont pris les devants lorsque Martin-Olivier Cardinal a fait 2-1 en début de deuxième période. Malheureusement, cette priorité n'a pas tenu, Christopher Clapperton ramenant tout le monde à la case départ avant la fin de l'engagement. Alors qu'on commençait à croire à la tenue d'une période de prolongation, Jan Kostalek a mis fin à la rencontre avec son deuxième des séries. Il ne restait qu'une minute au cadran.

Le mentor des Félins savait pertinemment que la fin de saison serait difficile, la direction ayant décidé de poursuivre le plan de développement de l'équipe et de se départir de plusieurs vétérans. Il estime que ses joueurs ont acquis une expérience pertinente malgré l'élimination expéditive.

« C'était une année d'adaptation pour moi et ça m'a permis de voir à quoi ressemblera l'avenir de l'équipe. Les gars ont vécu une belle expérience, ils ont vu ce que ça prenait pour gagner en séries », ajoute-t-il.

Son vis-à-vis, Serge Beausoleil, n'était pas fâché de ne pas avoir à jouer plus de matchs en première ronde. Il estime que le résultat ne reflète pas bien l'allure de la série et il remercie les Tigres de l'opposition qu'ils ont offerte.

« Ça n'a pas été facile, il faut donner crédit aux Tigres, à Bruce et à Daniel (Fréchette) qui ont bien préparé leur équipe. Il a fallu travailler fort pour gagner ces matchs-là, on ne voulait pas étirer ça, c'est dans ce temps-là que les blessures arrivent », analyse-t-il.

Parlant de blessure, l'Océanic pourra compter sur le retour du défenseur drummondvillois Charles-David Beaudoin pour la prochaine série. Le vétéran se remet d'une blessure à une jambe et sera en uniforme dès que son équipe reprendra l'action.

« Beaudoin tue beaucoup de minutes, il joue avec calme et a une excellente présence dans la chambre. C'est un gars mature et charismatique, il sera un atout indéniable », conclut Beausoleil.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer