Une mentalité changée chez le Phoenix

Judes Vallée... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Judes Vallée

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Soixante-huit matchs plus tard, 78 points au classement, un record de concession de 36 victoires, une huitième position au classement général de la LHJMQ et une participation aux éliminatoires qui s'amorce, pour la première fois, à la maison.

Cette troisième saison du Phoenix de Sherbrooke fut davantage marquée par les bons coups que par les mauvais et à bien des égards, il a non seulement atteint plusieurs objectifs fixés en début de campagne, il en a dépassé certains autres.

Mais au-delà des chiffres, des changements plus profonds ont été apportés, confirme l'entraîneur-chef de l'équipe, Judes Vallée.

«On est satisfait de notre saison. N'eut été un relâchement en troisième période à Rouyn-Noranda samedi, on aurait pu terminer au sixième rang! D'abord et avant tout, le défi était de changer la mentalité au sein de l'équipe; on va l'avouer, la première saison fut correcte, mais on a connu des difficultés l'an dernier. On a raté les séries et on a gagné seulement trois fois après la période des Fêtes. Il fallait instaurer une attitude de gagnants et c'est ce qu'on a réussi à faire, tranquillement.»

Des avancées majeures pour le club, qui a non seulement prolongé le contrat du DG Patrick Charbonneau en saison morte, mais qui a fait de même avec Vallée il y a quelques semaines, assurant à la concession une stabilité plus qu'importante.

«On a récolté 36 victoires, on a joué pour plus de 0,500 et surtout, on a l'avantage de la glace. Tout ça, c'est positif. On a eu un bon début, suivi de passages à vide, plus difficiles. On a eu notre lot de blessés, de suspension, surtout à la défensive. Je dirais qu'en tout, on a joué seulement trois ou quatre matchs avec notre alignement complet. J'aimerais bien savoir combien de matchs nos joueurs ont ratés cette saison!»

D'abord Vincent Deslauriers, ensuite Jérémy Roy, Julien Bahl, Alexis Vanier, les deux Suisses à un moment ou un autre, Chase Harwell, personne ou presque n'y a échappé cette saison.

«Cela a permis à certains jeunes d'aller se chercher une confiance. Je pense à des gars comme Thomas Grégoire ou Mikael Sabourin. Bien souvent à leur âge, ils sont davantage dans les gradins. Malgré tout, donc, on a récolté les victoires, on a grandi comme équipe.»

Voilà d'ailleurs une thématique importante pour le Phoenix à l'aube de cette série initiale face aux Islanders de Charlottetown. Le concept d'équipe.

«Le défi qui nous attend est de taille; dans les 15 derniers matchs, on a une fiche de 8-5-1-1, alors que les Islanders ont une fiche de 8-6-1. On a joué deux matchs contre eux, on a chacun gagné un match. C'est difficilement plus serré que ça. En même temps, on ne les connaît pas tant que ça; on va passer toute la semaine à bâtir notre plan de match. On ne pourra pas se fier à un seul joueur pour gagner cette série.»

Dès ce matin, les joueurs du Phoenix participeront à une activité d'équipe destinée à cimenter davantage l'esprit de cohésion. Rien n'est laissé au hasard.

Judes Vallée n'a pas voulu être plus précis sur la teneur exacte de cette activité. Il fut également peu loquace quant à l'état de santé de son défenseur Jérémy Roy, de celui de Cameron Darcy ou encore sur l'identité de son gardien de but pour le 1er match.

«Les deux gars vont pratiquer fort cette semaine et on fera connaître notre décision par la suite. On veut que les deux se tiennent prêts. Quant à Roy, son statut est encore réévalué au jour le jour, tout comme celui de Darcy.»

Le Phoenix et les Islanders disputeront les deux premiers matchs de la série ici à Sherbrooke, avant de quitter immédiatement après le match de samedi à destination des Maritimes, où ils disputeront les trois prochains matchs sur une longue période d'une semaine complète.

«Avant de penser à ce long voyage, on va se concentrer sur le premier match», a philosophé Judes Vallée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer