Un Phoenix mal en point

Judes Vallée... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Judes Vallée

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) C'est un Phoenix toujours passablement mal en point qui a pris la route de l'Abitibi jeudi, afin d'y affronter les Foreurs de Val-d'Or, ce vendredi soir, et les Huskies de Rouyn-Noranda, samedi.

Judes Vallée sera une fois de plus privé de Julien Bahl, qui souffre visiblement d'une commotion cérébrale à la suite d'une mise en échec par-derrière servie par Antoine Waked lors de l'affrontement de dimanche contre les Huskies, en plus de ne pouvoir compter sur les services de l'as-défenseur Jérémy Roy, toujours blessé à une jambe.

«On a quand même une défensive amochée, déplore l'entraîneur-chef du Phoenix. On va se tourner vers du renfort à l'interne pour combler l'absence de Bahl et Roy avec Owen Bennington et Kevin Domingue et on va faire de notre mieux.»

À l'écart du jeu depuis trois semaines en raison d'une blessure à l'épaule, Chase Harwell effectuera un retour ce soir, au centre Air Creebec. Évalué quotidiennement, il est toujours possible que Jérémy Roy puisse réintégrer l'alignement demain, contre les Huskies.

Le sixième rang à l'enjeu

Avec une victoire contre les Foreurs, les Sherbrookois pourraient grimper aussi haut qu'au sixième rang de la LHJMQ. Néanmoins, le moment est bien mal choisi pour manquer de défenseurs contre la meilleure offensive (276 buts marqués) et le deuxième meilleur avantage numérique (25,9 %) du circuit Courteau.

«Le but, c'est de finir sur une bonne note malgré tout, assure Vallée. Il va falloir réduire le nombre de revirements qu'on fait et être disciplinés; on ne va pas à Val-d'Or en touristes. C'est sûr qu'il va falloir jouer plus serré, mais on veut continuer notre progression. On a joué du bon hockey depuis deux semaines, qui concorde avec les succès d'Alex Bureau devant le filet, et il faut continuer sur cette voie afin d'entrer dans les séries avec confiance.»

Tout dépendant des résultats des 19 matchs qui restent à disputer dans la LHJMQ par les 18 équipes, six possibilités (VOIR TABLEAU) s'offrent au Phoenix en première ronde, lui qui est d'ores et déjà assuré de profiter de l'avantage de la glace. Vallée refuse cependant d'accorder du temps à un scénario au détriment d'un autre.

«Qui choisit prend pire comme on dit et c'est pourquoi on ne choisira pas. On va affronter l'équipe qui va être en avant de nous. Pour moi, ce qu'il est important de savoir, c'est que l'ambiance est bonne au moment de terminer la saison.»

Le Phoenix serait opposé aux Islanders de Charlottetown en première ronde, mais avec 19 matchs à disputer au sein d'un classement aussi serré dans la LHJMQ, tout reste encore à être déterminé.

Une chose semble de plus en plus certaine cependant; la possibilité que les hommes de Judes Vallée affrontent une formation des Maritimes, contre qui ils n'ont pas fait de maître en 2014-2015.

Voici un bref aperçu des adversaires contre qui Sherbrooke risque de retrouver en première ronde éliminatoire.

8- Phoenix de Sherbrooke 76 pts.

9-Islanders de Charlottetown, 71 pts. (1-1)*

10-Sea Dogs de Saint John, 71 pts. (1-1)

11-Huskies de Rouyn-Noranda, 68 pts. (2-3)

12-Mooseheads de Halifax, 68 pts. (1-1)

13-Screaming Eagles de Cape Breton 66 pts. (1-1)

14-Olympiques de Gatineau, 64 pts. (3-3)

* Fiche contre Sherbrooke cette saison

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer