Deslauriers absent pour trois mois

Vincent Deslauriers... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Vincent Deslauriers

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Phoenix de Sherbrooke devra se passer des services de l'attaquant Vincent Deslauriers pour un minimum de 12 semaines. Une blessure qui forcera l'équipe à jongler avec ses effectifs, à quelques jours de la pause des Fêtes et de la période des transactions.

« Vincent s'est blessé lors d'un entraînement hors glace, dimanche, lors d'un exercice que les joueurs ont l'habitude d'effectuer. Il s'agit de sauter par-dessus de petits obstacles de quelques pouces de haut sur un parcours; Vincent a sauté et il est mal retombé; il y a eu un gros toc» et une partie de son tendon d'Achille venait d'être sectionnée », a expliqué le directeur général de l'équipe, Patrick Charbonneau.

« C'est très dommage pour lui, qui n'a pas été épargné par les blessures depuis son arrivée avec nous il y a trois ans. C'est un joueur polyvalent que l'on peut utiliser à toutes les sauces et dans toutes les situations. »

Conséquence, Deslauriers subit une autre blessure et sera tenu à l'écart du jeu pour une substantielle période de temps, lui qui avait déjà raté une partie du dernier camp d'entraînement.

Certes, cette blessure survient à un moment, disons, plus propice aux mouvements de personnel.

En plus de la perte de Deslauriers, Charbonneau et le Phoenix seront privés des services de ses deux joueurs suisses. Kay Schweri et Tim Wieser quitteront jeudi à destination de Toronto, où ils y rejoindront le reste de l'équipe suisse.

Cette dernière y entamera alors la portion nord-américaine de son camp de sélection en prévision du Championnat mondial de hockey junior qui se déroulera du 26 décembre au 5 janvier à Montréal et à Toronto.

« C'est pourquoi on avait déjà planifié l'ajout de Lucas Thierius et Raphaël Sawyer qui devaient passer les Fêtes avec nous, quitte à ne pas jouer, mais tout en demeurant dans l'entourage de l'équipe. Il ne faut pas oublier que depuis le départ de Jean-François Lavoie, on n'a que 12 attaquants. Il n'est surtout pas exclu qu'on bouge pour combler aussi les effectifs », a réaffirmé Patrick Charbonneau.

Des rumeurs circulent également que le Phoenix aurait déjà bouclé une transaction afin d'acquérir les services d'un attaquant, une transaction qui sera annoncée vendredi matin, première journée de la période des transactions.

Questionné à ce sujet, Patrick Charbonneau n'a pas nié, mais n'a pas confirmé les informations de La Tribune.

Le Phoenix accueille les Cataractes de Shawinigan jeudi, ces mêmes Cataractes qui ont maté Sherbrooke 8-2 samedi dernier en Mauricie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer