L'Oceanic ne fait qu'une bouchée du Phoenix

Coincés sur l'autoroute pendant plusieurs heures en raison d'un carambolage... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Coincés sur l'autoroute pendant plusieurs heures en raison d'un carambolage avant leur match contre le Phoenix, les joueurs de l'Oceanic de Rimouski n'entendaient pas rester figés une fois de plus à Sherbrooke mercredi.

Après seulement quatre minutes de jeu, François Beauchemin a profité d'une rondelle libre près du gardien Evan Fitzpatrick pour lancer l'Oceanic en avant, pavant la voie à une victoire sans équivoque de 7-2 des Rimouskois au Palais des sports.

Alexis Loiseau et Anthony DeLucas, avec deux chacun, Frédérik Gauthier et Christopher Clapperton ont également touché la cible pour l'Océanic, qui n'a jamais été inquiété par les Sherbrookois.

En dépit des deux buts marqués par Rimouski en première période, le Phoenix semblait  être prêt à tout pour remporter un premier match contre eux cette saison. Les deux formations se sont échangé de solides mises en échec et plusieurs combats en ont résulté. Simon Desbiens, Chase Harwell et Daniel Audette ont tous jeté les gants au cours du premier engagement.

La vedette du Phoenix s'est toutefois mise dans l'embarras. Pendant son combat, Audette a saisi les cheveux de Simon Bourque pour le projeter au sol, méritant une extrême inconduite l'expulsant du match.

Il ne fait aucun doute que la séquence sera revue par les autorités de la LHJMQ jeudi et que le numéro 28 s'expose à une suspension.

Si les joueurs du Phoenix comptaient continuer de tenir tête à la meilleure équipe du circuit au deuxième engagement, le but d'Anthony DeLuca dès la reprise sur un tir parfait dans la lucarne a semblé leur scier les jambes, eux qui n'était plus le même par la suite.

Alexis Loiseau a marqué une paire de buts ensuite pour reprendre la pôle à titre de meilleur marqueur de la LHJMQ à équalité avec l'attaquant des Wildcats de Moncton, Conor Garland, avec 55 points.

Alex Bureau est venu en relève à Fitzpatrick pour la troisième période, mais le changement de gardien n'a pas insufflé d'énergie supplémentaire à ses coéquipiers. L'Oceanic est plutôt revenu à la charge à deux reprises en moins de deux minutes pour ajouter à son avance déjà quasi insurmontable.

Carl Neill est parvenu à priver le gardien Olivier Tremblay d'un blanchissage en marquant en avantage numérique et Kevin Domingue a ajouté un deuxième but, mais le mal était déjà fait.

À son retour au jeu après avoir subi une blessure à l'épaule, David Storto a obtenu deux passes.

Le Phoenix reprendra l'action vendredi lorsque les Voltigeurs de Drummondville seront de passage au Palais des sports.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer