Les Tigres se paient les Remparts et l'Océanic

Chase Marchand a encore une fois été solide,... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Chase Marchand a encore une fois été solide, réalisant quelques arrêts spectaculaires afin d'aider son équipe à battre l'Océanic.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Les Tigres de Victoriaville ont surpris un peu tout le monde ce week-end, remportant des gains consécutifs face aux Remparts de Québec et à l'Océanic de Rimouski, les deux meilleures formations de la LHJMQ.

Bien qu'ils en aient été à un troisième match en trois jours, les hommes de Bruce Richardson se sont battus avec acharnement, dimanche en fin de journée au Colisée Desjardins. Ils ont pris les devants à trois reprises et l'Océanic a riposté à chaque occasion jusqu'à ce que l'ancien Cantonnier Félix Lauzon enfile l'aiguille avec moins de cinq minutes à faire au tableau indicateur.

«C'est mon premier but à la maison et en plus c'est celui qui nous fait gagner, je suis vraiment content. C'est toujours spécial de jouer contre Rimouski, ils ont une bonne équipe, ça joue dur. On a fait les petits détails et ça a fait la différence», a-t-il affirmé.

Pendant ce temps, à l'autre bout de la patinoire, le gardien Chase Marchand réalisait quelques petits miracles afin de tenir son équipe dans le coup. Il a notamment stoppé Simon Bourque qui filait seul.

«Ça a été un bon match de hockey, ça patinait rondement. Les Tigres ont de l'énergie, c'est surprenant. Ils ont travaillé très fort, ils ont été opportunistes et devant le filet, Marchand a encore une fois été très solide. Nous avons eu près de 40 lancers contre une vingtaine», analyse l'instructeur de l'Océanic, Serge Beausoleil.

Surprise

La veille contre les Remparts, les Tigres avaient pris une priorité de trois buts dès le premier tiers avant de voir leurs adversaires revenir de l'arrière et créer l'égalité. Ils ont finalement rebondi au cours de la troisième période pour causer la surprise.

«Notre équipe ne cesse de me surprendre. Nous faisons preuve de caractère et d'attitude, nous ne cessons de nous améliorer», indiqué l'entraîneur-chef des Tigres, Bruce Richardson.

Plusieurs joueurs sont tombés au combat au cours de la rencontre face à l'Océanic, mais la plupart sont revenus par la suite. Le cas du défenseur recrue Guillaume Beck inquiète un peu plus toutefois, il pourrait avoir été victime d'une commotion cérébrale. Le premier choix des Victoriavillois joue de malchance depuis le début de sa carrière junior, son état de santé ne lui a permis de prendre part qu'à 16 matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer