Trop peu, trop tard pour les Voltigeurs

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Les Voltigeurs de Drummondville n'ont pas laissé paraître un seul instant qu'ils en étaient à un troisième affrontement en autant de soirs, hier, dominant les deux derniers tiers de leur rencontre les opposant à l'Armada de Blainville-Boisbriand. Même s'ils ont doublé leur adversaire au chapitre des tirs au but, ils ne sont pas parvenus à créer l'égalité et se sont inclinés 4-3.

Victimes d'un mauvais début de rencontre, les Drummondvillois ont rapidement dû composer avec un retard de 4-1 au pointage face à la formation blainvilloise. Refusant de se laisser abattre, ils ont entamé une remontée au cours de l'engagement médian lorsque Philippe Pelletier-Leblanc et Alexandre Grand-Maison ont marqué, coup sur coup, afin de ramener le match à un seul but d'écart.

Les Voltigeurs ont martelé le filet de Marc-Antoine Turcotte d'un total de 32 tirs, mais le gardien a finalement eu le dessus. D'un naturel efficace sur l'attaque à cinq, l'équipe de Martin Raymond a été blanchie en cinq tentatives.

Il s'agissait d'un premier revers en trois parties ce week-end pour les Voltigeurs qui ont pris la mesure de l'Océanic de Rimouski vendredi et des Tigres de Victoriaville samedi. Cette rencontre entre les deux éternels rivaux a été particulièrement serrée, se soldant en fusillade par la marque de 2-1. Marc-Antoine Bouillon et Alex Barré-Boulet ont déjoué Brandon Whitney afin de donner la victoire aux Drummondvillois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer