Premier blanchissage dans l'histoire du Phoenix

Le gardien Jacob Gervais-Chouinard a obtenu le premier... (archives La Tribune, Imacom Frédéric Côté)

Agrandir

Le gardien Jacob Gervais-Chouinard a obtenu le premier blanchissage de l'histoire du Phoenix dimanche contre les Sea Dogs de Saint John.

archives La Tribune, Imacom Frédéric Côté

Partager

Pierre Turgeon
Pierre Turgeon
La Tribune

(Sherbrooke) Phoenix et Sea Dogs pourraient bien lutter pour le 15e rang au classement de la LHJMQ et le Phoenix a fait un pas pour s'en rapprocher en remportant une victoire de 3-0 sur ses rivaux du Nouveau-Brunswick dimanche au Palais des sports de Sherbrooke dans ce qui est devenu le premier blanchissage dans la courte histoire de l'équipe.

La victoire a réduit l'avance des Sea Dogs à six points seulement devant le Phoenix. D'ici la fin de la saison, les deux formations poursuivront le même objectif : faire progresser leurs jeunes. Les Sea Dogs ont profité de la dernière période de transaction pour rajeunir l'équipe. Puisqu'ils ne croient pas au retour de Jonathan Huberdeau qui a rejoint les Panthers de la Floride.

Le capitaine Alexandre Comtois a pris les choses en main en marquant deux fois en début de troisième période d'une rencontre que le Phoenix a largement dominée à partir de la seconde période.

Les deux équipes se sont étudiées au premier engagement et si elles ont eu quelques chances de s'inscrire au pointage, personne n'a réussi à déjouer les gardiens. Chouinard a été passablement occupé en début de période, mais le Phoenix a pu se rattraper dans la seconde portion après avoir pu lancer son avantage numérique. Les attaquants sherbrookois en ont profité pour retrouver un peu de cohésion en attaque. La meilleure chance du Phoenix est venue du bâton de Michaël McNamee dont le tir a frappé de plein fouet le poteau à la gauche du gardien Sébastien Auger.

Il a fallu attendre le milieu de la seconde période pour qu'une équipe s'inscrive finalement au pointage. Après avoir pris une rondelle libre au centre de la patinoire, Vincent Deslauriers a filé en zone adverse et pris le gardien Auger par surprise avec un tir haut du côté du bloqueur. L'attaque du Phoenix a connu de bien meilleurs moments en deuxième période et elle est parvenue à diriger 18 tirs au but pendant que le gardien Jacob Chouinard devait se sentir bien seul à son bout de patinoire. Il n'a reçu que six tirs dont deux sont arrivés coup sur coup en fin d'engagement.

La domination du Phoenix s'est poursuivie en troisième.

La formation sherbrookoise dispute ses deux prochains matchs à Sherbrooke, vendredi contre Val-d'Or et samedi face aux puissants Mooseheads de Halifax.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer