Autre revers du Phoenix face à l'Armada

Le Phoenix devra attendre pour célébrer son premier gain face à l'Armada.... (Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Bernard Brault, La Presse

Partager

Pierre Turgeon
Pierre Turgeon
La Tribune

(Boisbriand) Le Phoenix devra attendre pour célébrer son premier gain face à l'Armada. Jeudi soir, à Boisbriand, la formation sherbrookoise a subi un cinquième revers en autant de matchs lorsqu'elle s'est inclinée 3-2 devant près de 3000 spectateurs.

Il a fallu un but de Samuel Carrier au troisième vingt pour briser une égalité qui durait depuis la fin de la première période, la meilleure du Phoenix qui a passé la majorité des 40 dernières minutes à se défendre devant les attaques répétées de l'Armada. Mais le vétéran cerbère Jacob Chouinard veillait et, une fois de plus, il a su donner à ses coéquipiers une autre occasion de gagner. Chouinard n'a cédé que trois fois sur 45 lancers. La Phoenix n'en a dirigé que 18.

Pourtant le Phoenix avait bien fait offensivement au premier vingt en donnant la réplique à l'Armada. Les deux équipes avaient entrepris le match avec beaucoup d'entrain, tellement que les occasions de marquer n'ont pas tardé à venir et les buts ont suivi. L'Armada a d'abord pris les devants en marquant en désavantage numérique. C'était la 14e fois que le Phoenix se faisait faire le coup.

Puis les défensives ont été malmenées quand trois buts ont été marqués en moins de deux minutes. Jean-Christophe Laflamme et Michael McNamee ont marqué à 45 secondes d'intervalle pour faire 2-1 Phoenix. Moins d'une minute plus tard, l'Armada profitait d'une mêlée devant Jacob Chouinard pour égaler la marque. Le chiffre des lancers étaient de 14-6 en faveur de l'Armada, mais il se voulait trompeur puisque le Phoenix avait aussi profité de plusieurs belles occasions de marquer.

Les choses ont toutefois changé en période médiane durant laquelle le Phoenix s'est beaucoup plus défendu qu'il a attaqué et, une fois de plus, il a fallu un Jacob Chouinard solide devant son filet pour garder les Sherbrookois dans le match. Il a eu à se signaler principalement devant le trio de Cédric Paquette, Marc-Olivier Roy et Stefan Matteau, la meilleure unité de l'Armada dans cette rencontre. Chouinard a stoppé les 16 tirs dirigés vers lui dont plusieurs n'avaient rien de commode dans cette seule seconde période.

À l'attaque, Dennis Kamaev a été le meilleur du Phoenix avec quelques tirs dangereux.

Texte complet à lire dans La Tribune de vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer