Une renommée nationale pour le Challenge Volvo

Les fondeurs à roulettes peuvent atteindre des vitesses... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Les fondeurs à roulettes peuvent atteindre des vitesses de plus de 70 km/h

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Crédit photo : Spectre média : Jessica GarneauJournaliste : Cut Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune

(Sherbrooke) La seconde édition du Challenge Volvo a réuni une soixantaine d'athlètes samedi sur le Boulevard de Portland entre le boulevard Industriel et la rue Léger à Sherbrooke. Si plusieurs athlètes sont originaires du Québec, l'événement a également attiré des fondeurs de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan et de l'Ontario.

Le Challenge Volvo, organisé par le Club de ski de fond du parc du Mont Orford, a pavé la voie l'an dernier en devenant la première course officielle sanctionnée par Ski de fond Canada. Les points accumulés par les athlètes servaient même pour la saison hivernale.

« Il y avait des courses dans les clubs, mais rien d'officiel, selon Jean Pinard, vice-président du Club de ski de fond parc du Mont Orford. Nous sommes les pionniers et déjà notre initiative fait des petits. Il y a une course au Nouveau-Brunswick cette semaine également. »

Le ski à roulettes prend même de plus en plus de place dans la préparation des skieurs selon M. Pinard.

« Le ski à roulettes est maintenant essentiel pour les athlètes, résume-t-il. Il est même obligatoire pour les athlètes d'élite du club ici à Sherbrooke. Il n'y a pas d'exercice similaire durant la saison estivale. »

Les athlètes ont pu prendre part samedi à des épreuves de cinq et dix kilomètres. La compétition s'est tenue à Sainte-Catherine-de-Hatley l'an dernier, mais s'est déplacée vers Sherbrooke en fin de semaine.

« Nous sommes très heureux de la collaboration de la ville, note Jean Pinard. Le sport est important pour l'économie locale et je crois que la ville le comprend. L'endroit est vraiment excellent puisqu'il n'y a pas de maisons et que l'asphalte est vraiment beau. »

Antoine Cyr, au volet masculin, et Cendrine Browne chez les femmes sont montés sur la plus haute marche du podium.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer