Le Phoenix s'incline sans ses meilleurs

Le gardien des Oiseaux Brendan Cregan a bloqué... (Photo fournie)

Agrandir

Le gardien des Oiseaux Brendan Cregan a bloqué 27 des 33 tirs des Tigres.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Six des meilleurs joueurs du Phoenix manquaient à l'appel vendredi soir à Victoriaville. La formation sherbrookoise ne pouvait toutefois utiliser cette excuse pour expliquer la défaite de 6 à 2 contre les Tigres, puisque ces derniers évoluaient également sans six éléments importants.

Avec les camps d'entraînement commencés dans la LNH, les 18 formations de la LHJMQ misent sur la profondeur de leur alignement pour gagner les derniers matchs préparatoires. Cette fois, les Félins ont vu leurs joueurs de soutien connaître une meilleure sortie que ceux du club sherbrookois.

Le Phoenix avait pourtant ouvert la marque en première période par l'entremise de Samuel Poulin, qui a récupéré une rondelle à l'embouchure du filet en avantage numérique.

« On a connu une bonne première période, mais les pénalités nombreuses ont brisé notre rythme, a souligné l'entraîneur du Phoenix, Stéphane Julien. J'ai aimé notre jeu en avantage numérique et notre façon de garder la rondelle, mais avec la perte de Yann-Félix Lapointe, c'était plus difficile à la ligne bleue en fin de match. »

L'ancien Phoenix Chase Harwell a créé l'égalité en fin de période et son coéquipier Egor Kurbatov a donné les devants aux siens avec l'avantage d'un homme tout juste avant de regagner le vestiaire.

« Le Phoenix est sorti fort lors des dix premières minutes, a constaté le pilote des Tigres, Louis Robitaille. Rapidement, j'ai compris que ça n'allait pas être facile ce soir et mes joueurs ont bien réagi face à cette intensité de l'adversaire. J'ai adoré notre éthique de travail et notre gardien a été solide. »

Quatre buts consécutifs

Dès la reprise du jeu, Jérémy Côté a poursuivi l'élan offensif des Tigres en marquant deux buts, dont un en profitant d'une bourde du gardien Brendan Cregan, sorti de son filet.

Félix Robert a mis fin à cette séquence de quatre buts en profitant d'un relais parfait d'Evan MacKinnon : 4-2 Tigres.

Mais Jimmy Huntington a conclu une échappée avec un but et Adam Gaudreau a profité des largesses de Cregan pour compléter le pointage grâce à un tir de la ligne bleue.

Le gardien des Oiseaux a bloqué 27 des 33 tirs alors que son homologue, Tristan Côté-Cazenave, a mieux fait en concédant seulement deux buts sur 34 lancers.

« Cregan peut faire mieux, a confié Stéphane Julien. Il nous l'a déjà prouvé dans le passé. Il est conscient qu'il aurait pu en arrêter une ou deux de plus. Il a eu une semaine occupée à l'entraînement, ce qui explique peut-être cette baisse d'énergie. »

« L'effort était là, soutient cependant le gardien du Phoenix. On doit encore travailler sur certaines choses. On n'est pas contents de perdre même si c'est une partie préparatoire. Personnellement, je n'étais pas au sommet de mon art ce soir. Je vais continuer de travailler fort en entraînement et tenter d'offrir une meilleure chance de gagner à mon équipe la prochaine fois. »

Les Tigres visiteront le Palais des sports dimanche à 15 h. L'entraîneur des Oiseaux devra alors se débrouiller avec un alignement réduit à son minimum.

« On devra jouer avec trois trios et cinq défenseurs. Dommage, parce que nos joueurs affiliés ont tout de même bien fait dans l'ensemble. Ce n'est jamais facile pour eux de remplacer comme ça. Mais avec le début des activités dans les autres circuits, nos remplaçants ne seront pas disponibles. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer