Une fusion pour sauver le baseball senior

Les Expos de Sherbrooke et le Big Bill... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Les Expos de Sherbrooke et le Big Bill de Coaticook pourraient fusionner en vue de la prochaine saison de la LBMQ.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au lendemain de l'élimination des Expos de Sherbrooke contre les Blue Sox de Thetford Mines, le propriétaire François Lécuyer a avoué que des changements devront être apportés afin de sauver le baseball senior en région. Après avoir menacé de mettre la clef dans la porte, Lécuyer souhaite maintenant que la LBMQ opte pour un circuit à une seule division. Sinon, les Expos songeront à une fusion avec le Big Bill de Coaticook.

L'absence des joueurs a fait très mal à l'équipe de baseball senior de Sherbrooke cette saison. En plus de certains vétérans de la région de Montréal, les trois premiers choix des Expos lors du dernier repêchage ont déserté le stade Amédée-Roy.

« C'est un problème généralisé dans la LBMQ. Les joueurs du circuit proviennent principalement de Montréal. Sinon, de Québec ou Trois-Rivières. Les équipes de la région métropolitaine n'ont pas ce problème. Mais en région, il est très difficile de pouvoir compter sur eux. Surtout lors des parties présentées en semaine. Ça prend environ 2 h 30 de route pour se rendre au stade. Avec le travail et la famille, c'est difficile pour certains joueurs d'être présents à chaque partie. Et une fois le match terminé, ils ne sont pas arrivés à la maison avant 2 h du matin. Les joueurs travaillent le lendemain », rappelle François Lécuyer, tout en notant que le Big Bill a également connu sa part de difficulté pour réunir neuf joueurs lors de certains matchs.

« Je crois que cet été, c'était un cas exceptionnel, soutient toutefois l'entraîneur du Big Bill, Jonathan Breton. Il y a eu beaucoup de pluie, certains joueurs ont vu leur conjointe donner naissance à un enfant et notre équipe a été ennuyée par les blessures. On a fait plusieurs transactions pour améliorer notre équipe à long terme et lors du prochain repêchage, on veut les meilleurs joueurs, mais on veut surtout les meilleurs qui se présenteront à Coaticook, ce qui n'a pas été le cas des Expos. »

Un « certain intérêt » du Big Bill

Selon François Lécuyer, l'organisation de Coaticook ne serait pas fermée à l'idée d'une fusion, mais n'a pas non plus accueilli l'idée en étant complètement ouverte.

« J'ai senti un certain intérêt, sans plus. Il est encore tôt par contre. J'aimerais avant tout proposer aux sept autres gouverneurs un changement concernant les divisions. Je rêve depuis longtemps à un circuit d'une seule division plutôt que deux, ce qui permettrait entre autres à mes joueurs de Montréal de jouer plus régulièrement dans leur coin. Ça nous faciliterait grandement la vie. »

Le hic, les sept autres gouverneurs n'ont jamais été en accord avec cette proposition.

« La fusion serait alors la solution. Ce serait bien de pouvoir réunir mes joueurs locaux à ceux du Big Bill, comme Michaël Therrien et Vincent Guay. Je ne veux pas tirer la plogue et voir les amateurs et les joueurs de Sherbrooke se retrouver devant rien. Je me battais avant, mais là, les Expos n'ont plus l'argent pour se battre. S'il y a une fusion, est-ce que les parties seront disputées aux deux endroits comme les Expos faisaient avec Porto Rico et Montréal ? Ça reste à voir. Mais avant, attendons la réponse des gouverneurs lors de la réunion qui aura lieu au mois de novembre », soutient le propriétaire des Expos et des Blue Sox.

Série Big Bill/Blue Sox dès lundi

La finale de la division B45 de la Ligue de baseball majeur du Québec entre les Blue Sox de Thetford Mines et le Big Bill de Coaticook débutera ce lundi à 16 h au stade Desjardins de Thetford Mines.

L'horaire du reste de la série reste à être confirmé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer