Les jeux sont faits chez le Phoenix

Le directeur général du Phoenix de Sherbrooke, Jocelyn... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le directeur général du Phoenix de Sherbrooke, Jocelyn Thibault, a finalisé son alignement lundi matin en procédant à quelques changements.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les dirigeants du Phoenix avaient tout un casse-tête à résoudre et ont pris d'importantes décisions lundi afin de compléter l'alignement final de la formation sherbrookoise.

Selon le directeur général Jocelyn Thibault, le Phoenix a rarement pu profiter d'une aussi belle profondeur offensive. Or la défensive sera peu expérimentée et manquait de profondeur jusqu'à ce que le DG y ajoute deux nouveaux membres grâce aux transactions effectuées quelques heures avant la fin de la période de transactions.

«Nous avons été impressionnés par nos attaquants de deuxième année lors du camp d'entraînement, mentionne Thibault. Ils sont revenus à Sherbrooke avec le couteau entre les dents. Il fallait se départir de deux vétérans à l'attaque. Les choix n'ont pas été faciles, mais je suis très à l'aise aujourd'hui avec nos décisions.»

Ce dernier rappelle que le Phoenix comptera sur peu d'attaquants de 19 ans lors de la campagne 2017-2018: «Plusieurs jeunes joueurs seront encore dans la LHJMQ dans deux ou trois ans, ce qui est intéressant pour l'avenir de notre organisation.»

Une nouvelle ère en défensive

Le seul point d'interrogation: est-ce que les jeunes défenseurs du Phoenix feront le travail cette saison?

«Nous ne sommes pas du tout inquiets. Luke Green et Thomas Grégoire auront beaucoup de minutes de jeu. Avec Jean-Mathieu Lavoie et Vincent Lampron, ça fait déjà quatre défenseurs de 19 ans. Olivier Crête-Belzile est une recrue, mais il offre de l'excellent hockey depuis le début du camp. Yann-Félix Lapointe a acquis de la maturité et Alexandre Joncas a été surprenant jusqu'à présent», considère le DG sherbrookois, tout en rappelant l'ajout des arrières Alexis Gaudreau et Connor Senken.

Trois recrues pourraient tout de même participer au match d'ouverture du Phoenix le samedi 30 septembre au Palais des sports si Crête-Belzile, Lapointe et Joncas se retrouvent au sein de l'alignement partant.

Il sera tout de même intéressant de voir à l'oeuvre Lavoie d'ici la fin du camp. Également considéré comme une recrue, Lavoie a connu une excellente saison l'an dernier dans la USPHL aux États-Unis en amassant 17 points en 31 matchs.

Notons d'ailleurs que le joueur de 20 ans Johnatan Legault a été renvoyé dans le junior AAA. Reste à voir maintenant si Hugo Roy, également âgé de 20 ans, fera le saut chez les professionnels. Dans ce cas, Legault pourrait revenir avec le Phoenix. Le directeur général aurait aussi l'option de faire confiance à ses jeunes défenseurs ou encore d'ajouter un troisième et dernier joueur de 20 ans grâce à une transaction.

«On aura de bonnes batailles pour les postes de cinquième ou sixième défenseur. Nous avons pu repêcher de nombreux joueurs lors des deux dernières séances de sélection et c'est ce qui fait en sorte que nous avions l'embarras du choix lors du camp, et ce, en ce qui concerne toutes les positions», conclut Thibault.

Le Phoenix tiendra encore deux entraînements sur la glace mercredi et jeudi avant de profiter d'une pause de quatre jours. La prochaine partie préparatoire présentée au Palais des sports aura lieu le dimanche 10 septembre à 15 h contre les Tigres de Victoriaville. Les Sherbrookois visiteront ces mêmes Félins le vendredi 8 septembre en soirée.


Alignement officiel du Phoenix

Nicolas Poulin - Hugo Roy - Yaroslav Alexeyev

Samuel Poulin - Mathieu Olivier - Marek Zachar

Evan MacKinnon - Félix Robert -Kevin Gilbert

Benjamin Tardif - Nicolas Roy - Bailey Peach

Simon Lefebvre (blessé)

Luke Green - Thomas Grégoire

Vincent Lampron - Olivier Crète-Belzile

Yann-Félix Lapointe - Alexandre Joncas

Connor Senken - Jean-Mathieu Lavoie

Evan Fitzpatrick

Brendan Cregan

McLeod et Imbault échangés

Afin d'offrir plus de profondeur à sa défensive, le directeur général du Phoenix, Jocelyn Thibault, a acquis deux jeunes défenseurs lundi matin, peu avant la fermeture de la période de transactions dans la LHJMQ. Le prix à payer : deux vétérans à l'attaque.

Choix de 2e tour en 2015, l'ailier de 18 ans Jason Imbeault prend la direction de Moncton. En retour, les Wildcats ont cédé Connor Senken, un défenseur de 17 ans mesurant six pieds et pesant 165 livres.

Senken a grandi en Ontario et a évolué pour les Spartans du Collège de Stanstead. De son côté, Imbeault a marqué sept buts et obtenu trois mentions d'aide en 66 rencontres la saison dernière avec le Phoenix. À son année recrue, il n'avait récolté que cinq points en 58 parties.

Brock McLeod a également été échangé à une formation des Maritimes. L'attaquant de 18 ans originaire de Dartmouth se retrouve désormais avec les Islanders de Charlottetown en échange d'Alexis Gaudreau.

L'imposant défenseur de 18 ans sera appelé en renfort si la brigade défensive du Phoenix compte quelques joueurs blessés plus tard en saison.

Ralenti par une mononucléose, McLeod avait été repêché au 4e tour en 2015. Il a joué 24 parties la saison dernière avec les Oiseaux. Sa récolte de deux buts et deux aides, agencée à sa maladie, avait forcé l'organisation sherbrookoise à le renvoyer à la maison en milieu de campagne.

« On avait un surplus à l'attaque et on devait échanger des joueurs ou les retrancher, précise Jocelyn Thibault. On cherchait à ajouter des défenseurs à notre alignement, mais toutes les équipes se retrouvent dans la même situation et les défenseurs établis étaient peu nombreux sur le marché des échanges. Gaudreau se veut une police d'assurance et Senken se battra pour un poste. » 

McLeod et Imbault ont donc été victimes de l'émergence des attaquants de deuxième année et de l'arrivée des recrues Samuel Poulin et Bailey Peach.

« Je ne voyais pas ces deux joueurs au sein de notre top 9 et ils méritent mieux qu'un rôle sur le quatrième trio, donc on leur a donné la chance de se faire valoir ailleurs. Chaque joueur doit être assis sur la bonne chaise. Benjamin Tardif et Simon Lefebvre correspondaient davantage à ce que notre équipe recherchait sur les trios de soutien », explique Thibault.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer