Nik Lewis, recordman dans la défaite

En captant sa 1030e passe, Nik Lewis a... (La Presse canadienne, Paul Chiasson)

Agrandir

En captant sa 1030e passe, Nik Lewis a dépassé Geroy Simon pour les réceptions en carrière dans la LCF.

La Presse canadienne, Paul Chiasson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Simon Servant
La Presse Canadienne
Montréal

Nik Lewis des Alouettes est devenu le meneur de l'histoire de la Ligue canadienne pour les attrapés, mais l'exploit est survenu dans un revers de 34-31 du clan montréalais face aux Blue Bombers de Winnipeg, jeudi.

Sa 1030e réception lui a permis de dépasser Geroy Simon pour les réceptions en carrière dans la LCF.

Les Alouettes ont livré une meilleure bataille que lors de leur dernier match, mais ils ont tout de même perdu en prolongation, au Stade Percival-Molson.

Justin Medlock a brisé le coeur des partisans des Alouettes (3-6) avec un placement de 38 verges en prolongation et les Bombers (7-2) ont tenu le coup, après avoir laissé filer deux avances de 10 points.

Le quart des Montréalais Darian Durant a connu une rencontre en dents de scie. Il a réussi 31 de ses 43 passes pour des gains aériens de 316 verges. Il a lancé trois passes de touché, mais il a également été victime de deux interceptions et il a commis un revirement sur un échappé.

George Johnson, Ernest Jackson et B.J Cunningham ont inscrit un touché tandis que le botteur Boris Bede a réussi deux placements de 19 verges et un de 48 verges.

Chez les visiteurs, le quart Matt Nichols n'a pas été beaucoup plus efficace. Il a complété 26 de ses 38 tentatives pour 227 verges. Il a lancé trois passes de touché et une interception.

Clarence Denmark a réussi deux majeurs et Julian Feoli-Gudino en a ajouté un pour les Blue Bombers. Medlock a été parfait en quatre tentatives de placement.

Les Alouettes disputeront leur prochain jeudi prochain contre le Rouge et Noir d'Ottawa, à Montréal.

Bel effort, mais en vain

L'attaque des Blue Bombers a rapidement donné le ton au premier quart, tandis que celle des Alouettes a mis du temps à se mettre en marche.

Nichols a orchestré deux séquences qui ont mené à 10 points de sa troupe, dont trois sur un placement de 46 verges de Medlock et sept sur un touché de six verges de Denmark.

Pendant ce temps, les deux premières séquences à l'attaque des Alouettes se sont conclues par un revirement. Durant a offert un cadeau à Chris Randle en envoyant une de ses passes directement dans les mains de son rival. Le quart des Montréalais n'était pas au bout de ses peines, car il a ensuite échappé un ballon qui a été récupéré par Maurice Leggett.

La troupe de Jacques Chapdelaine a cependant ouvert les valves avant la fin du premier quart et a finalement marqué trois points au début du deuxième quart.

Bede a couronné une poussée de 15 jeux, 70 verges et d'une durée de 6 h 32 en envoyant le ballon entre les poteaux pour un placement de 19 verges. Il s'agissait des premiers points inscrits par l'attaque des Alouettes en 101 minutes et 29 secondes.

L'équipe locale ne s'est pas arrêté là au deuxième quart. Transportée par le brio de sa défensive, qui a récupéré un échappé et intercepté une passe de Nichols, l'attaque des Alouettes a créé l'égalité dans la dernière minute de la première demie, quand Johnson a capté une passe de touché de 31 verges.

Dès le retour de la mi-temps, les Alouettes ont échoué leur tentative de jeu truqué sur un troisième essai et les Blue Bombers n'ont eu besoin que de trois jeux pour en profiter. Nichols a d'abord rejoint Darvin Adams pour un jeu de 44 verges et il a ensuite lancé une passe de trois verges à Feoli-Gudino, qui a franchi la zone des buts.

Bede a de nouveau réduit l'écart grâce à un placement de 19 verges, mais Medlock lui a rendu la politesse sur des distances de 11 et 47 verges au quatrième quart, ce qui a porté l'avance des Blue Bombers à 23-13.

Jackson a redonné espoir aux partisans en conjuguant ses efforts à ceux de Durant pour un majeur de 38 verges et avec seulement neuf secondes à jouer, Bede a tout juste réussi un placement de 48 verges pour forcer la tenue d'une prolongation.

En première période supplémentaire, Denmark et Cunningham ont réussi un touché. Lors de la deuxième prolongation, Durant a vu sa passe être interceptée une deuxième fois par Randle, avant de voir Medlock donner la victoire aux siens.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer