Les Expos concluent en beauté

Douglas Torro (à gauche) et les Expos de... (Photo Archives, La Tribune)

Agrandir

Douglas Torro (à gauche) et les Expos de Sherbrooke ont conclu leur saison régulière 2017 sur une bonne note en battant leurs grands rivaux de Thetford Mines.

Photo Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les Expos de Sherbrooke ont inscrit six points à leur dernier tour au bâton, dimanche après contre les Blue Sox, à Thetford Mines, pour conclure leur saison régulière au sein de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) avec une victoire de 10-7.

Les réjouissances seront de courte durée pour les Sherbrookois, qui affronteront ces mêmes Blue Sox au premier tour éliminatoire de la LBMQ. On le rappelle, les Thetfordois sont les champions en titre de la LBMQ, un titre qu'ils ont remporté lors des cinq dernières années.

Cette remontée des Expos tombe à pic pour le moral des troupes; disons-le, Sherbrooke a connu une saison horrible en 2017. Et une chance que toutes les équipes de la LBMQ participent aux séries d'après-saison, sinon c'était les vacances.

Sherbrooke a commencé la saison avec une désastreuse séquence d'une victoire contre 17 défaites, mais a pu compléter la saison avec une plus respectable fiche de sept victoires et autant de défaites.

Au finish, les Expos concluent 2017 au dernier rang du classement avec une fiche de 9-24 en 33 matchs, à plus de 15,5 matchs de Thetford Mines.

Point positif : Sherbrooke peut effacer l'ardoise avec une performance inspirée contre ces mêmes Blue Sox en séries.

« Cette victoire est l'fun pour les gars, ça finit bien, oui », a d'abord indiqué le joueur et entraîneur Douglas Torro, qui en était à une première année comme entraîneur.

« Mais les problématiques identifiées au début de la saison n'ont pas vraiment été réglées. J'ai pu compter sur un alignement complet seulement une fois ou deux de tout l'été. On n'est pas le seul club à vivre ça, mais ça nous a fait mal. On pensait avoir de l'aide des gars de la Ligue junior qu'on a repêchés, mais c'est pas arrivé », s'est désolé l'entraîneur.

« Quand tu manques trop de matchs, le timing est plus dur à retrouver. C'est plus difficile de créer du momentum. On a changé très souvent d'alignement. »

« Les gars doivent comprendre que ceux qui veulent revenir l'an prochain doivent prendre ça au sérieux. La ligue est plus forte, il faut en donner plus. » Par contre, le vibe est bon, en tout cas, pas mal meilleur qu'en début de saison. Il faut tout laisser ça de côté; on peut se reprendre, même si la commande est grosse contre Thetford. C'est une grosse équipe; les gars aiment jouer à la balle, ils prennent ça au sérieux. Ils ont d'excellents lanceurs, à commencer par Michel Simard », a dit Douglas Torro.

Guillaume Blanchette, qui a fait très bonne impression en fin d'année, et Yan Fortin seront les deux lanceurs utilisés par Sherbrooke au début de la séries, dont les dates officielles n'ont pas encore été annoncées.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer