Alexie Guay soulagée et émotive

Alexie Guay a appris avec joie qu'elle était... (Photo fournie)

Agrandir

Alexie Guay a appris avec joie qu'elle était retenue par Hockey Canada dans l'équipe U18 qui disputera trois parties contre l'équipe américaine à Lake Placid, dès vendredi.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) C'est une Alexie Guay très émotive qui a appris il y a quelques jours qu'elle avait été retenue au sein de l'équipe canadienne de hockey féminin U18 qui affrontera à compter de vendredi à Lake Placid la formation américaine dans une série de trois parties.

C'est au terme d'un camp de sélection de huit jours à Calgary que la place de la jeune Magogoise de 16 ans a été confirmée avec l'équipe nationale. « J'étais soulagée, mais sans mots. Ça devenait stressant et même angoissant d'attendre ma rencontre avec les entraîneurs pour connaître mon sort. Quand on m'a dit que je demeurais avec l'équipe, je suis descendue dans une salle pour appeler mes parents à Magog. Je me suis mise à pleurer. C'était plus fort que moi. J'étais encore plus reconnaissante pour tous les efforts et les encouragements de toute ma famille, en débutant par mes parents, mes entraîneurs depuis que je joue au hockey et mon entourage proche », a expliqué Alexie Guay.

Maintenant que cette dernière a un pied dans la porte de Hockey Canada, plus question pour elle de faire un pas en arrière. « C'est la réalisation d'un grand rêve. J'espère que c'est le début d'une longue carrière avec Hockey Canada. Je vais profiter du moment présent, mais ce sera de courte durée. Je n'ai pas l'habitude de me contenter de mes acquis. Je vise d'autres objectifs, d'autres camps et événements liés à Hockey Canada. Je veux être meilleure et encore mieux préparer que la saison précédente. Chaque année apporte de nouvelles opportunités, des défis toujours plus grands. J'ai hâte de voir jusqu'où mes efforts me mèneront », a fait valoir la solide défenseuse qui fera son entrée avec la prestigieuse université du Boston College en septembre 2019.

Des coéquipières

Alexie Guay sera l'une des trois Québécoises à s'aligner avec l'unifolié à Lake Placid et aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les deux autres sont des coéquipières chez les Spartans du Collège de Stanstead de l'entraîneuse Sarah Vaillancourt. C'est donc dire que le programme hockey de cette institution scolaire a fourni les trois seules Québécoises à cette équipe nationale. Les deux autres sont Rosalie Demers et Audrey-Ann Veillette.

« C'est spécial de se retrouver toutes les trois avec l'équipe nationale U 18. Cela en dit beaucoup sur le programme hockey au collège de Stanstead et la qualité du personnel d'encadrement. Après l'expérience de Lake Placid, j'ai très hâte de retrouver mon équipe régulière à Stanstead », a mentionné Alexie Guay qui sera une quatre seules joueuses nées en 2001 avec l'équipe canadienne. Toutes les autres sont nées en 2000.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer