Un beau casse-tête pour Félix Potvin

Plusieurs joueurs, comme Charles Beaudoin (ci-haut) et Marshall... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Plusieurs joueurs, comme Charles Beaudoin (ci-haut) et Marshall Lessard (ci bas) des Harfangs de l'école du Triolet, se présenteront au camp des Cantonniers avec l'espoir d'y faire leur place pour la saison 2017-2018.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le prochain camp d'entraînement des Cantonniers de Magog qui s'amorcera le 14 août s'annonce déjà comme un casse-tête pour le personnel d'entraîneurs de l'équipe.

Marshall Lessard... (Archives, La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Marshall Lessard

Archives, La Tribune

Dans un premier temps, le camp fourmillera de joueurs talentueux. Voilà certes une bonne nouvelle pour Félix Potvin et ses adjoints. Le hic, c'est que les entraîneurs devront trancher rapidement pour en arriver à l'alignement qui sera sur la glace à l'ouverture de la saison 2017-2018 de la Ligue midget AAA du Québec. Félix Potvin explique.

« Nous avons une semaine de moins pour trouver les 20 joueurs que nous garderons à Magog. Et puis il y a les joueurs qui seront absents au début de notre camp parce qu'ils prendront la direction des camps des équipes de la LHJMQ qui les ont repêchés. Il n'y a aucun problème avec les jeunes de 15 ans qui seront tous chez nous, mais ça complique les choses pour les 16 ans. Si leur séjour dans un camp du junior majeur se prolonge, nous n'aurons pas le choix de nous fier sur ce qu'on a vu d'eux la saison dernière et aussi au précamp le printemps dernier. Ce n'est pas une question de leur mettre de la pression. Il faut mettre les choses au clair, c'est tout. Il faut jouer fair play en partant. »

Mentionnons que pas moins de neuf joueurs appartenant aux Cantonniers réclamés par des équipes du circuit Courteau se retrouvent dans cette situation. Rappelons aussi que l'équipe doit être formée pour le début de l'année scolaire à l'école secondaire la Ruche.

On comprend mieux pourquoi le camp débutera à un rythme infernal avec deux séances d'entraînement par jour le 14 et 15 août et trois parties en autant de jours à compter du 16.

Du talent éparpillé

Sur le camp d'entraînement à venir, le mentor des Cantonniers reconnaît que le talent ne manque pas. « Il y aura des choix difficiles à faire. On ne peut pas garder tous les joueurs avec la même signature. Je ne vous apprends rien en vous disant qu'une bonne équipe doit être composée de joueurs avec des styles différents qui peuvent être utiles de bien des façons. C'est certain que d'excellents joueurs seront écartés de l'alignement », prévient Potvin.

Ce qui fait dire à plusieurs que l'Estrie sera représentée par plusieurs joueurs la saison prochaine dans le circuit midget AAA et qu'ils ne seront pas tous nécessairement à Magog. Les joueurs retranchés peuvent recevoir une invitation d'autres formations de la ligue. « C'est certain que ça va se passer comme ça », annonce Potvin.

Toujours motivé

Au sujet de sa situation avec les Cantonniers, Potvin avoue qu'il se plaît toujours dans ses fonctions d'entraîneur-chef. « Le midget AAA me va très bien. Je ne déteste pas recommencer chaque année avec une multitude de nouveaux joueurs sous la main et les développer pour le junior majeur. J'ai arrêté de jouer dans la LNH quand je n'avais plus de plaisir. Ce sera la même chose comme entraîneur. J'adore ce que je fais avec les Cantonniers », a-t-il mentionné.

Précisons qu'Olivier Picard et Alex Carrier sont toujours les adjoints de Potvin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer