• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Demi-marathon de Coaticook : Mathieu Desbiens conserve son titre 

Demi-marathon de Coaticook : Mathieu Desbiens conserve son titre

Mathieu Desbiens a passé bien près de battre... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Mathieu Desbiens a passé bien près de battre son propre record sur le parcours du demi-marathon de Coaticook.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Crédit photo : Spectre média : Jessica GarneauJournaliste : Cut Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune

(COATICOOK) Le Cookshirois Mathieu Desbiens a survolé le 21 kilomètres du demi-marathon de Coaticook pour signer une troisième victoire en autant d'années. Son temps de 1 h 18 min 44 s était à seulement une trentaine de secondes de son record de parcours.

« Je pensais battre mon record jusqu'à environ trois kilomètres de l'arrivée, mais j'ai un peu levé le pied, explique-t-il. Je suis quand même satisfait de ma performance. »

Chez les femmes, Marie-Ève Racicot, pour une deuxième année de suite, a terminé au premier rang avec un temps de 1 h 39 min 32 s. La résidente de Mont-Saint-Hilaire a découvert l'événement l'an dernier.

« J'avais bien aimé la course, donc me voilà, lance-t-elle. C'est un parcours verdoyant et c'est ce que je recherche de plus en plus. »

Le parcours exigeant est également ce qui fait la renommée du demi-marathon de Coaticook. La course est en montée pendant les dix premiers kilomètres avant de redescendre pour le reste du tracé.

« La première portion est très exigeante, mais la deuxième portion nous permet d'ouvrir la machine et d'aller chercher de bonnes pointes de vitesse, mentionne Mathieu Desbiens qui a terminé en 4e place lors des deux derniers marathons de Québec. J'ai fait des kilomètres en 3 min 30 s dans la deuxième partie de la course ».

« Ça change des autres courses, mais c'est difficile concernant la gestion de l'énergie », résume Marie-Ève Racicot.

Le demi-marathon de Coaticook est également très bien positionné dans le calendrier selon les deux gagnants

« Il est bien placé pour les gens qui veulent faire le marathon de Québec dans quelques semaines, souligne Mathieu Desbiens. Il est idéal pour se tester. »

« C'est un bon test pour l'automne, indique Marie-Ève Racicot. Il peut aussi servir de bonne préparation pour celui de Montréal. »

Perry MacKinnon (33:38) et Christine Labrie (45:37) au 10 km, Shawn Olivier-Giroux (20 h 38) et Josée Bélanger (22 h 52) au 5 km ainsi que Samuel Arsenault (3 min 6 s) et Noémie Fortier (3 min 38 s) au 1 km ont tous remporté leur course.

Au profit de la région

Les profits de l'événement sont réinvestis dans la communauté de Coaticook, notamment à l'école secondaire La Frontalière et au Centre hospitalier de Coaticook. Dans les trois premières années, le demi-marathon a amassé tout près de 30 000 $.

« On va avoir un bon montant encore cette année, confirme Yves Breton, directeur de course. On devrait pouvoir le dévoiler d'ici un mois. »

450 coureurs ont pris part aux différentes épreuves. C'est un peu en deçà du total de l'an dernier.

« Si l'on regarde la course à pied en général, nous ne sommes pas le seul événement à perdre quelques coureurs, admet Yves Breton. Mais de faire bouger 450 personnes, c'est tout de même une grande réussite. »

Les organisateurs confirment la tenue de la 5e édition du demi-marathon en 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer