Des armoires conçues pour les adeptes de vélo

Patrick Mahony lance une nouvelle entreprise de confection... (Spectre média, Stéphanie Vallières)

Agrandir

Patrick Mahony lance une nouvelle entreprise de confection d'armoire de rangement pour les vélos.

Spectre média, Stéphanie Vallières

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Patrick Mahony continue de naviguer dans le monde du sport. Après avoir démarré le circuit CourirEnEstrie qui connaît énormément de succès et fondé sa compagnie de chronométrage, le Magogois revient à la charge et lance sa nouvelle compagnie : Bicycleloft.

La nouvelle entreprise de Mahony se spécialisera dans la fabrication d'armoires de rangement qui s'adressera surtout aux triathlètes et aux cyclistes. Qui plus est, ces armoires permettront même aux athlètes de pointe et aux sportifs du dimanche de se changer à l'intérieur de celle-ci.

«J'aime bien rouler en vélo sur l'heure du dîner. Comme mon bureau servait aussi de rangement pour mon vélo et tous les accessoires que nous pouvons avoir besoin, j'ai dû me rendre à l'évidence que ça ne donnait pas une très bonne impression. Lorsque des gens venaient me rencontrer dans mon bureau, leur regard en disait long. Maintenant, avec l'armoire, plus rien ne traîne. Et il y a de l'espace derrière un rideau pour se changer. Pas besoin de courir à la toilette ou de chercher des locaux vides pour se changer», a expliqué Mahony.

Pour les premiers pas de Bicycleloft, trois gammes d'armoires ont été dessinées et mises en marché. Les prix varient de 299,99 $ à 899,99 $. «Il y en a pour tous les budgets, précise Patrick Mahony. La série-S représente notre haut de gamme. Elle est aussi offerte en 10 couleurs. J'aime bien le produit final. C'est loin de mes premières esquisses que j'ai conservées. Les journées où je voudrai rire, je les sortirai.»

Patrick Mahony a profité du triathlon Trimemphré en fin de semaine dernière à Magog pour sa première apparition publique avec ses armoires de rangement. «La réception a été plus que positive. Les gens avaient bien des questions pour moi. On verra ce que ça donnera, mais ça regarde bien. Il y a encore beaucoup à faire et je vais analyser où je pourrais aller exposer mes armoires d'ici la fin de l'été. Je dois continuer à prendre le pouls des adeptes du vélo», a indiqué Mahony qui a précisé qu'il détient un brevet provisoire au Canada, aux États-Unis et en Europe pour ses armoires.

On peut consulter le site bicyleloft.ca pour plus de détails.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer