Le G-Force soudé comme jamais

L'équipe de G-Force a tout donné à Loring... (Photo fournie)

Agrandir

L'équipe de G-Force a tout donné à Loring au Maine. Les poulains de Gilles Gagné ont réussi à battre plusieurs records mondiaux dans la fin de semaine du 14 au 16 juillet.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Crédit photo : Spectre média : Jessica GarneauJournaliste : Photos Seules Cut Tommy Brochu correspondant Coaticook
Tommy Brochu
La Tribune

(COATICOOK) L'équipe du G-Force de Coaticook était en visite à Lorning au Maine afin de créer une chimie d'équipe en vue des courses pour les records mondiaux. Même avec cette idée en tête, l'équipe de Gilles Gagné a quand même battu quatre records mondiaux lors de cette visite chez nos voisins américains.

Par contre, les records qui ont été battus à Lorning ne seront pas comptés, car la compétition n'est pas supervisée par la Fédération internationale. « Chaque seconde est analysée lors de compétitions mondiales comme Bonneville. La moto est même désassemblée après. Ce n'était pas le cas à Lorning » explique le propriétaire-fondateur de l'équipe, Gilles Gagné.

M. Gagné était bien fier de ses poulains. « L'expérience de Loring était destinée à souder l'équipe. C'était comme un examen. Quand nous sommes arrivés là, la moto n'était pas conçue pour ce type de terrain. La première journée, on a fait à peine 150 miles à l'heure. On a amené cette moto-là à la perfection. Loring était un exercice pour nous », lance-t-il.

Une surprise régionale

Étienne Crevier a créé toute une surprise au sein de l'équipe G-Force. Arrivé en 2008 pour aider l'équipe, le citoyen de Stanhope a épaté la galerie. « J'ai senti qu'il voulait piloter, confirme M. Gagné. On a confié le guidon de la moto à Étienne pour qu'il s'amuse, mais on ne pensait pas qu'il battrait un record. Il a roulé 328 km/h pour pulvériser le record de 18 km/h! J'étais tellement touché que j'en ai pleuré », affirme le manitou de G-Force.

Le principal intéressé, lui, a adoré son expérience. « C'était la première fois que je pilotais cette moto-là, précise Étienne Crevier. J'ai battu le record lors de mon deuxième essai, et j'ai battu mon propre record au troisième essai », continue-t-il.

Retour à la motoneige

Comme la motoneige vaut de l'or dans la culture québécoise, l'équipe de G-Force aimerait bien mettre la barre dans une nouvelle catégorie impliquant un véhicule à chenilles.

Gilles Gagné voit ce projet comme un retour aux sources. « On a commencé avec une motoneige. On a été les premiers à en présenter une à Bonneville en 2009, on a eu un record et il n'est pas encore battu. On avait roulé 203 miles à l'heure. On aimerait présenter une motoneige au défi 400, c'est-à-dire rouler 400 km/h avec une machine comme ça », explique M. Gagné.

L'équipe de G-Force sera absente à la prochaine compétition à Bonneville. Les membres prendront du temps pour travailler sur des nouveaux projets.




À lire aussi

  • Une moto à la poursuite d'un record

    Sports

    Une moto à la poursuite d'un record

    Déjà détenteur de deux records pour les motos spéciales suralimentées, G-Force, menée par Gilles Gagné, tentera d'être la première équipe à atteindre... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer