Hockey Canada lance un appel à Alex Carrier

Entraîneur des gardiens de but chez les Cantonniers... (Archives, Le Quotidien)

Agrandir

Entraîneur des gardiens de but chez les Cantonniers de Magog et les Saguenéens de Chicoutimi, Alex Carrier continue de gravir les échelons dans le milieu du hockey.

Archives, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) De plus en plus en demande, Alex Carrier, entraîneur des gardiens de but chez les Cantonniers de Magog, continue de gravir les échelons dans le milieu du hockey.

Après les Cantonniers, les Saguenéens de Chicoutimi de la LHJMQ où il occupe le même poste qu'à Magog, Hockey Québec, c'est maintenant au tour de Hockey Canada de lui faire signe pour l'intégrer dans le personnel d'entraîneurs de l'une des trois équipes nationales M17 qui seront du prochain Défi mondial des moins de 17 ans prévu en Colombie-Britannique.

Cet événement se déroulera du 5 au 11 novembre à Dawson Creek et Fort St.John. « J'avais prévu une semaine de vacances, car j'étais loin de m'attendre à recevoir cette invitation. Elle vient de s'envoler en fumée. Mais je suis bien heureux que ce soit pour vivre cette nouvelle expérience », fait valoir Carrier.

Le travail accompli par ce dernier depuis quelques années ne passe pas inaperçu. « C'est toujours plaisant de voir son travail reconnu. J'ignore qui a proposé mon nom aux gens de Hockey Canada, mais chose certaine, je n'ai pas hésité avant de répondre par l'affirmative », raconte celui qui avait pris part il y a quelques semaines au camp des gardiens U20 de Hockey Canada.

« Fred Brathwaite, qui vient d'être nommé entraîneur des gardiens chez les Islanders de New York, est le responsable des gardiens à Hockey Canada. Il supervisait ce camp et avec d'autres entraîneurs je travaillais sur la glace. Ça demeure toujours des expériences enrichissantes pour les entraîneurs des gardiens. On parle des nouvelles tendances, on échange avec les entraîneurs des autres provinces. Ça fait de nous des entraîneurs plus compétents. »

Changement de carrière

Lorsqu'il gardait lui-même les buts à une époque pas si lointaine, Alex Carrier était loin de se douter que sa carrière prendrait cette tangente. « Je pensais encore à percer comme gardien. Mon plan B était de devenir médecin. Je suis plutôt sorti avec un baccalauréat en éducation physique obtenu en 2011 à l'Université de Sherbrooke. Mes travaux portaient souvent sur le hockey et les gardiens de but. De fil en aiguille je me suis retrouvé avec mon école de gardiens de but et il y a eu des ouvertures chez les Cantonniers et les Saguenéens. »

Son école Hockey Perfo fonctionne aussi à plein régime alors que des gardiens de plusieurs provinces canadiennes y participent, sans compter des gardiens de la LHJMQ et du midget AAA. « C'est vrai que mon volet élite a explosé, mais je continue de m'intéresser à la base, à ceux qui débutent. Je ne néglige personne », confie Alex Carrier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer