Céleste Dao dompte la bête

Céleste Dao a disputé une deuxième ronde de... (Fournie par Golf Québec)

Agrandir

Céleste Dao a disputé une deuxième ronde de 72 (E) mardi et elle se retrouve confortablement en tête avec un cumulatif de 145 (73-72) après 36 trous, soit sept coups d'avance sur sa plus proche rivale, Emily Romancew du Club Elm Ridge (73-79, 152, +8).

Fournie par Golf Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Dufferin Heights) Les allées et les verts du parcours Dufferin Heights n'ont pas été tendres envers les 18 golfeuses qui participent au Championnat provincial amateur féminin de golf. Toutes, ou presque, ont subi ses foudres. Toutes? Non. Seule Céleste Dao (Summerlea) a pu dompter la bête.

La jeune femme a disputé une deuxième ronde de 72 (E) mardi et elle se retrouve confortablement en tête avec un cumulatif de 145 (73-72) après 36 trous, soit sept coups d'avance sur sa plus proche rivale, Emily Romancew du Club Elm Ridge (73-79, 152, +8).

Derrière les deux jeunes femmes, on retrouve Katherine Gravel-Coursol du club le Blainvillier (77-76, 153, +9) et la Victoriavilloise Noémie Paré, qui a conclu sa deuxième journée avec un 77 (78-77, 155, +11).

La jeune Dao n'en est pas à ses premiers succès en Estrie; il n'y a pas si longtemps, elle remportait le Championnat du Québec Premiers Élans, disputé à Milby.

En fait, la jeune golfeuse cumule les succès depuis quelques années et est à coup sûr l'une des étoiles montantes du golf féminin québécois : gagnante de la classique Optimiste Assante, 2e à la Coupe Debbie Savoie-Morel, deuxième au championnat provincial junior en 2016.

Et surtout, elle s'est classée pour participer au très réputé U.S Girl's junior open, fin juillet, aux États-Unis.

Mardi, elle a fait fi de la chaleur pesante et des importantes dénivellations du Dufferin pour réaliser quatre oiselets, contre deux bogueys et un double.

« Toute la ronde, j'ai eu une mentalité positive, soit la même stratégie que lundi. J'ai attaqué les normales 5 et sur les trous à normale 3, sur lesquels on peut s'accrocher, je me mettais en position sécure. Toute la journée, le putting a vraiment bien été pour moi », a dit la golfeuse de 16 ans.

« Les dénivelés sont importants ici, il faut en tenir compte; aussi, on a rarement les pieds à égalité même si notre balle est en plein centre de l'allée. Il n'y a jamais une position de balle à plat et il faut s'adapter. Mais j'adore vraiment le terrain, c'est vraiment beau ici! »

Celle qui manie un bâton de golf depuis l'âge de trois et demi a de gros objectifs, à court terme.

« Mon premier, c'est de gagner l'or pour le Québec lors des Jeux du Canada à Winnipeg. Aussi, je me suis qualifiée pour l'un des plus gros tournois au monde, le US Girl junior. Je veux vraiment bien jouer et bien me classer. »

Pour mercredi, dernière journée du championnat amateur, une recette spéciale?

« Je ne change rien, je continue dans la même veine, on ne change pas une formule gagnante. »

Noémie Paré a eu ses chances 

La Victoriavilloise Noémie Paré a bien conclu sa deuxième ronde en inscrivant deux oiselets sur le neuf de retour.

Une grande consolation pour celle qui a perdu une balle au cinquième trou, un événement qui a un peu perturbé son neuf d'aller. Une balle perdue qui a provoqué un triple boguey.

« C'est décevant; mon coup de bois-3 était dans l'allée et on m'a dit que mon coup était bon. On perd un peu la balle de vue à cet endroit. Mais personne ne l'a vue ou retrouvée. C'est dommage. Ça m'a affectée aussi au sixième trou, mais c'est la vie », a dit la jeune femme.

« J'ai quand même bien terminé, avec deux oiselets. J'ai eu beaucoup de belles chances, j'étais en position d'oiselet sept fois, je crois. J'étais toujours près, mais ça ne tombait pas. Quand le fer droit ne veut pas collaborer... »

« Jouer ici est un gros défi. Je n'ai pas joué beaucoup de terrains aussi montagneux récemment. Je suis un peu déçue de ma performance après deux rondes, surtout que ça allait super bien à l'entraînement. Mais ça arrive. Je ne m'accroche pas trop à ça. »

Étudiante à l'Université Barry, en Floride, et championne en titre division 2 NCAA avec son équipe en mai, Noémie Paré participera à la Coupe Canada Sani Marc, chez elle à Victoriaville, du 17 au 20 août.

L'annonce a été officialisée mardi, à Victoriaville.

« C'est un grand honneur, je suis très excitée d'y participer, surtout que mon frère Jean-Michel y sera lui aussi. Tout ce que je veux, c'est d'avoir du plaisir lors de ce tournoi, mon premier tournoi à la maison. Les gens du coin et du club pourront venir me voir. »

Chez les seniors, c'est Marie-Thérèse Torti qui a dominé la première journée de la compétition grâce à un 75. Jocelyn Smith, de Milby, est en troisième place avec sa carte de 78.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer