Kasandra Savoie épate le Comité olympique

Grâce à sa grande performance au camp des... (Photo fournie)

Agrandir

Grâce à sa grande performance au camp des recrues RBC, Kasandra Savoie se donne toutes les chances d'atteindre un jour les Jeux olympiques.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(SHERBROOKE) Grâce à des performances physiques impressionnantes, la Sherbrookoise Kasandra Savoie a épaté le Comité olympique canadien dans le cadre du camp des recrues RBC.

Ce rassemblement sportif, dont c'est la deuxième édition, a permis de tester les capacités physiques de 1300 jeunes athlètes âgés de 14 à 25 ans à travers le Canada. Pour le volet québécois, la compétition s'est déroulée à l'Institut national du sport du Québec à Montréal.

Parmi les 1300 athlètes, seulement cinq d'entre eux, dont Savoie, ont été choisis afin de passer à la prochaine étape. Celle-ci leur offrira la chance d'accéder à un soutien, un encadrement, une formation et une compétition de haut niveau dans le but d'atteindre éventuellement les Jeux olympiques.

« C'est assez exceptionnel d'avoir remporté le camp des recrues, d'autant plus que j'étais l'une des plus jeunes qui y participait. Je n'avais aucune attente quand j'y suis allée. Je ne réalise pas encore ce qui s'est passé puisque tout est arrivé si vite », révèle l'athlète sherbrookoise âgée de 15 ans.

Savoie, qui pratique l'athlétisme et le hockey, a impressionné les juges en terminant au premier rang du saut en longueur, du triple saut et du sprint à vélo de six secondes. Elle a également été en mesure de se faufiler dans le top 10 du sprint de 40 mètres et du dynamomètre de résistance. Cela leur a permis d'établir que Savoie présente un potentiel très intéressant pour l'athlétisme évidemment, mais aussi pour le cyclisme et le rugby.

Certains recruteurs du water-polo et du judo aimeraient également effectuer des tests supplémentaires avec l'athlète estrienne.

L'adolescente de 15 ans ne ferme aucune porte, mais l'athlétisme sera encore sa priorité. « C'est agréable de voir qu'il y a d'autres sports qui ont démontré de l'intérêt envers moi. Je demeure prête à essayer, mais je ne garantis pas que je vais poursuivre ces nouveautés à 100 %. L'athlétisme par contre, c'est certain que je veux continuer », croit celle qui pratique le pentathlon et le saut à la perche.

Observation aux Jeux de 2018

En étant la gagnante québécoise du camp des recrues, Savoie a également remporté un voyage d'acclimatation en vue des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang 2018, un cadeau d'une valeur inestimable. Ce sera pour elle l'occasion de commencer à toucher du bout des doigts le rêve olympien qu'elle caresse. « En allant là-bas, je vais m'acclimater à ce genre d'environnement, donc plus tard, en tant qu'athlète, j'y serai un peu mieux préparé. Ça va être une très belle expérience », estime-t-elle.

La prochaine étape de la Sherbrookoise sera de se rendre aux Championnast canadiens chez les moins de 16 ans qui se dérouleront au Manitoba.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer