La puissance charme les Warwickois

Hafþór Júlíus Björnsson a soulevé la foule avec... (Matthew Vachon)

Agrandir

Hafþór Júlíus Björnsson a soulevé la foule avec sa performance au lancer des barils.

Matthew Vachon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Warwick) Une foule bruyante, de la pluie et de la puissance à l'état brut, c'est ce qui était au menu pour la compétition Arnold Pro Strongman World Series au Festival des hommes forts de Warwick.

Et ils étaient nombreux à avoir bravé la pluie pour venir observer les hommes les plus puissants de la planète, les estrades étant toutes bondées sans exception. La pluie qui tombait avec intermittence aurait pu en forcer plus d'un à abandonner le projet, mais la grande majorité de la foule est demeurée fidèle au poste, encourageant sans relâche ces surhommes.

Ceux-ci n'ont pas manqué d'en tirer profit, incitant les amateurs à crier le plus fort possible afin de les aider à se surpasser dans leurs différentes épreuves. L'Islandais et vice-champion du monde Hafþór Júlíus Björnsson, acteur dans la populaire série télévisée Game of Thrones, a d'ailleurs tenu à souligner l'excellence du public entassé dans les gradins. « La foule est sincèrement phénoménale et très bruyante ici. Les gars sont très motivés grâce à celle-ci. J'adore mon expérience lors de cette compétition », a déclaré le colosse de 6'9'' et 429 livres.

Le sextuple champion canadien Jean-François Caron ainsi que les jeunes loups québécois Jimmy Paquet et Maxime Boudreau ont évidemment obtenu la faveur du public, tout comme le sympathique Slovène Matjaz Belsak.

Des épreuves impressionnantes

Parmi l'ensemble des cinq épreuves proposées, les amateurs réunis ont grandement apprécié le spectaculaire lancer des barils. Cette compétition consiste à envoyer subséquemment huit barils entre 40 et 55 livres par-dessus une haie de 16 pieds de haut. Maître en la discipline, Björnsson a terminé en première place lors de cette épreuve sans trop de difficultés en lançant les huit barils en 50 secondes, suscitant l'admiration des spectateurs.

Jean-François Caron, l'homme le plus fort du Canada depuis 2011, a pour sa part soulevé la foule lors de la compétition des pierres d'Atlas. Il est parvenu à hisser les cinq pierres de 245, 275, 320, 340 et 400 livres sur une structure de fer en un peu moins de 40 secondes. Caron a été en mesure d'accomplir ce fait d'armes malgré un inconfort à la cuisse gauche qui l'avait diminué précédemment lors de l'épreuve des squats. C'est le Lituanien Vytautas Lalas qui a eu le meilleur aux squats avec 10 répétitions. Pour ce qui est de la levée de l'automobile (800 lbs), c'est Caron qui s'est démarqué avec 12 levées. Belsak a de son côté assuré avec l'haltère géant de 225 livres.

À l'issue de la première journée, Björnsson et Lalas étaient à égalité au premier échelon du classement avec 52 points chacun. Caron complétait le trio de meneur avec 47 points au compteur après cinq épreuves.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer