Baseball: Cuba en visite à Coaticook

Le président du Rocket South Shore est fébrile... (La Tribune, Tommy Brochu)

Agrandir

Le président du Rocket South Shore est fébrile à la veille de la visite de l'Équipe nationale cubaine à Coaticook.

La Tribune, Tommy Brochu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Crédit photo : Spectre média : Jessica GarneauJournaliste : Photos Seules Cut Tommy Brochu correspondant Coaticook
Tommy Brochu
La Tribune

(COATICOOK) L'équipe nationale junior de Cuba est de passage au Québec pour une série de matchs contre les formations de la Ligue de baseball junior élite. Les meilleurs joueurs cubains de 18 et 19 ans feront face au Rocket South Shore dimanche.

Le président-gouverneur du Rocket South Shore, Alain Routhier, est très fébrile en vue de ce match qui sera assez particulier. « Ils ont deux victoires, et n'ont pas de défaite, explique M. Routhier, en parlant de l'équipe cubaine. C'est un calibre très fort. Ça parait que ce sont leurs meilleurs joueurs juniors », affirme-t-il.

L'occasion de jouer face à d'aussi grands talents sera bénéfique pour les jeunes joueurs et pour la communauté coaticookoise, qui aura la chance de voir le match pour une dizaine de dollars. « Ça va être le fun pour les jeunes de jouer face à une équipe qui vient de l'extérieur du pays. Et pour la petite ville de Coaticook, pouvoir voir Cuba qui vient jouer ici, c'est assez débile! » commente M. Routhier, qui s'attend de voir au moins 500 personnes au Stade Julien-Morin.

Si la partie aura exceptionnellement neuf manches, le résultat des sept premières au final, sera pris en compte. Les deux dernières manches donneront l'occasion à tous les joueurs de pouvoir faire face aux Cubains.

Le scénario de créer une équipe étoile de joueurs du Québec et d'aller jouer à Cuba n'est pas écarté pour les années à venir. « Peut-être un jour! Ça peut arriver! », s'est contenté de dire M. Routhier.

Saison moyenne

En attendant les Cubains, le Rocket South Shore de Coaticook aura de gros matchs à venir. Les Coaticookois ont une fiche peu reluisante de 6 victoires et de 20 défaites (avant le match de jeudi soir, NDLR), qui les classent au dernier rang de la Ligue.

« Beaucoup de nos matchs finissent par un point, à notre désavantage, explique le président-gouverneur du Rocket South Shore. On a une équipe très jeune, on vise pour les prochaines années », continue M. Routhier.

Avec une vingtaine de matchs à faire au calendrier régulier, Alain Routhier ne met pas de croix sur une potentielle place en séries éliminatoires. « On y croit. Il n'y a qu'une équipe qui ne fait pas les séries. Il reste une douzaine de matchs, donc on n'a pas grand temps à perdre. La balle ne tourne pas pour nous présentement. On a confiance que ça va changer », a-t-il analysé, l'air optimiste.

Le Rocket South Shore jouera trois parties avant de rencontrer l'équipe nationale cubaine. Un match face à Longueuil jeudi et un programme double, face aux puissants Diamants de Québec samedi seront présentés au Stade Julien-Morin.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer