• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Classique Pif: un tournoi positif malgré la pluie 

Classique Pif: un tournoi positif malgré la pluie

Même si Dame Nature n'a pas voulu coopérer,... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Même si Dame Nature n'a pas voulu coopérer, les organisateurs de la Classique Pif étaient somme toute satisfaits de la réponse des amateurs dans les circonstances.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(SHERBROOKE) Même si Dame Nature n'a pas voulu coopérer, les organisateurs de la Classique Pif étaient somme toute satisfaits de la réponse des amateurs dans les circonstances.

Devant composer avec un terrain détrempé et des averses toujours omniprésentes tout au long de la semaine de compétition, la Classique Pif n'aura pas attiré autant de spectateurs que souhaité. Malgré tout, le président du conseil d'administration Marco Leclerc s'est même montré relativement satisfait.

« C'est bien certain que nous n'avons pas eu la foule que nous souhaitions, mais ça demeure un tournoi de balle. L'objectif principal était de disputer toutes les parties peu importe la température et c'est ce que nous avons fait. Il faut tout faire pour jouer nos matchs et maintenir nos activités. Il reste maintenant à voir ce que l'on a réalisé comme profits. Nous le saurons dans les prochains jours », a expliqué M. Leclerc.

Il faut d'ailleurs mentionner que sans l'apport colossal des bénévoles de l'événement, il aurait été bien difficile de jouer toutes les rencontres prévues. « Ç'a été une année difficile pour le comité organisateur. Notre personnel était ici à 6 h du matin pour préparer le terrain en vue des premiers affrontements de la journée. Il y a d'ailleurs deux matinées où nous sommes arrivés et c'était un lac sur le terrain. Ce n'était vraiment pas évident », a fait valoir Jean-Claude Doyon, directeur général de l'événement.

M. Doyon a d'ailleurs tenu à souligner l'engouement des Sherbrookois pour le tournoi. « Beau temps, mauvais temps, les amateurs de balle étaient présents. C'est remarquable de voir tout ça », a-t-il souligné.

Les deux hommes croient que les matchs des Sluegger Warriors de Louisville, les militaires de l'armée américaine, ont été le point culminant de cette 42e édition. « C'est exceptionnel d'avoir des joueurs de la sorte. Le public a apprécié les voir et eux ils ont apprécié leur séjour ici. On va éventuellement les réinviter c'est certain », a exprimé M. Leclerc.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer