• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Les coureurs ont pris d'assaut les rues de Sherbrooke 

Les coureurs ont pris d'assaut les rues de Sherbrooke

Sur la ligne de départ du demi-marathon de... (Spectre Média : Marie-Lou Béland)

Agrandir

Sur la ligne de départ du demi-marathon de Sherbrooke sur le pont Jacques-Cartier.

Spectre Média : Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Ils étaient près de 4000 coureurs à prendre les différents départs dimanche dans le cadre du demi-marathon de Sherbrooke. Si certains ont tenté l'épreuve du 21 km, plusieurs sont venus en famille ou avec des amis pour les courses de 10 km, 5 km, 2 km et 1 km.

Tous les coureurs rencontrés par la Tribune n'avaient que des bons mots pour l'événement qui en est à sa 6e année d'existence.

« C'est une belle course, le parcours est très beau, souligne Philippe de Beaumont qui a étudié à l'Université de Sherbrooke, mais qui habite maintenant sur la rive sud de Montréal. Les gens de Sherbrooke sont reconnus pour être chaleureux, c'est pour ça que beaucoup de gens viennent à l'Université et ça se continue pour le demi-marathon. »

« Il y avait un bon peloton, c'était agréable et c'était super bien balisé. C'est le fun de courir dans sa ville, » mentionne pour sa part Mary-Lou Butterfield, gagnante du 10 km chez les femmes.

Le demi-marathon de Sherbrooke est l'une des courses les plus populaires au Québec. Des gens d'un peu partout dans la province étaient d'ailleurs en Estrie pour y participer.

« On est dans les huit plus gros en termes de popularité, note Nicolas Taillefer, directeur de course de l'événement. Les plus grosses courses attirent les gens habituellement. Ils aiment avoir beaucoup de personnes autour d'eux lorsqu'ils courent. »

« On a un parcours assez unique avec le départ sur le pont Jacques-Cartier, » ajoute-t-il pour expliquer le succès du demi-marathon.

L'événement a remis tout près de 50 000 $ en dons. JEVI et à la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue se partageront 25 000 $. La fondation du CHUS reçoit 12 000 $, le club d'athlétisme de Sherbrooke met la main sur 5000 $. Un chèque 4 730 $ a été remis à Amnistie internationale tandis que le Club de volleyball de Sherbrooke s'est vu offrir 1500 $. Finalement, un montant de 280 $ a été remis à Moisson Estrie.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer