Les coups de circuit font la différence

Le Sherbrooke Honda a pris sa revanche jeudi... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Le Sherbrooke Honda a pris sa revanche jeudi soir sur Huppé Réfrigération qui avait remporté le premier affrontement entre les deux équipes à l'amorce de la Classique Pif.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(Sherbrooke) Propulsé par deux coups de circuit en sixième, Sherbrooke Honda a filé vers une victoire de 8 à 4 face à Huppé Réfrigération pour repartir avec les grands honneurs de la Classique Pif chez les hommes.

Serge Dulude... (Spectre Média, Marie-Lou Béland) - image 1.0

Agrandir

Serge Dulude

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Shawn Proulx de l'équipe Sherbrooke Honda... (Spectre média : Marie-Lou Béla) - image 1.1

Agrandir

Shawn Proulx de l'équipe Sherbrooke Honda

Spectre média : Marie-Lou Béla

Au tout début de la rencontre, les deux équipes se sont livrées à un jeu défensif minutieux qui n'a laissé place qu'à très peu de coups sûrs. À l'issue des deux premières manches, il y en avait eu seulement quatre, dont trois par Sherbrooke Honda. C'est d'ailleurs l'un de ceux-ci qui leur a permis de prendre les devants 1 à 0 en deuxième.

Il a par la suite fallu attendre jusqu'à début de la quatrième manche avant de voir un autre point marqué, encore une fois par Sherbrooke Honda. Huppé Réfrigération a pour sa part réussi à s'inscrire à la marque en fin de cinquième, tout juste avant de voir leurs adversaires ouvrir la machine.

Grâce à deux circuits consécutifs de David Goulet et de Dany Laprise en sixième, Sherbrooke Honda a ajouté quatre autres points. Huppé Réfrigération a bien tenté de donner la réplique avec deux points produits pour réduire la marque à 6-3, mais le mal était déjà fait. Sherbrooke Honda a par la suite assuré sa victoire en croisant le marbre deux autres fois en septième avant de fermer les livres sur le compte de 8 à 4.

Cette victoire a fait un bien fou chez les nouveaux champions, eux qui avaient encaissé une défaite l'an dernier. « C'est un très bel honneur pour nous que de remporter la 42e édition de la Classique Pif. L'an dernier nous l'avions échappé, donc c'est vraiment bon d'y arriver », a noté le numéro 88 André Francoeur à l'issue de la partie.

C'est d'ailleurs celui-ci qui a été nommé joueur par excellence de la compétition. En 20 présences au bâton, il a frappé 13 coups sûrs, dont cinq circuits, pour un total de 16 points produits. « Plus la compétition avançait, mieux ça allait de mon côté. Mes coéquipiers étaient également encore plus performants, donc tout ça mis ensemble a fait virer le vent en notre faveur », a-t-il raconté.

Les deux équipes s'étaient affrontées à l'amorce de la Classique Pif. C'est Huppé Réfrigération qui avait eu le meilleur sur Sherbrooke Honda à ce moment en signant une victoire de 14 à 8.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer